Leb­ron James et Cle­ve­land as­somment Gol­den State

La Montagne (Brive) - - Sports / Limousin -

Avec ses 41 points, Leb­ron James a mar­ty­ri­sé le cham­pion NBA en titre Gol­den State (115-101) et a of­fert à Cle­ve­land un match dé­ci­sif di­manche à Oak­land qui peut faire ren­trer ses Ca­va­liers dans l’histoire.

Avant même la fin du pre­mier quart­temps, Ste­phen Cur­ry, les yeux per­dus dans le vide, sa­vait que ce match n° 6 était très mal en­ga­gé.

Son équipe, son­née d’en­trée par l’épous­tou­flant dé­but de match de « King James » et de ses co­équi­piers, comp­taient dé­jà 22 points de re­tard !

« Ils ont ga­gné ce match dans le pre­mier quart­temps », a ad­mis Cur­ry. Dé­bous­so­lés, les War­riors, pour­tant pré­sen­tés comme l’une des meilleures équipes de l’histoire après avoir col­lec­tion­né les re­cords en 2015­16, ont fi­ni la pre­mière pé­riode avec onze pe­tits points mar­qués, du ja­mais­vu dans une fi­nale NBA de­puis 1955.

Sous l’im­pul­sion de Cur­ry, Gol­den State est re­ve­nu à deux re­prises à quelques lon­gueurs (46­38 en 2e pé­riode, 86­79 en 4e pé­rio­ de), mais les Ca­va­liers ont re­pris le large avec au­to­ri­té à la grande co­lère de Cur­ry, ex­clu en fin de match pour ac­cu­mu­la­tion de fautes per­son­nelles, non sans avoir je­té de dé­pit son pro­tége­dents dans la foule.

Le grand ar­ti­san de la vic­toire et de l’in­croyable re­tour de Cle­ve­land est sans sur­prise Leb­ron James qui, pour la deuxième fois en deux matchs, a mar­qué 41 points et re­joint Mi­chael Jor­dan (1993) et Sha­quille O’neal (2000) les deux seuls joueurs à avoir réus­si cet ex­ploit en fi­nale.

Alors qu’ils n’avaient plus le droit à l’er­reur, sous peine d’of­frir le titre à Gol­den State, les « Cavs » ont do­mi­né lar­ge­ment les deux der­niers matchs et semblent avoir pris net­te­ment l’as­cen­dant, aus­si bien phy­si­que­ment que psy­cho­lo­gi­que­ment, avant le match n° 7.

Ils n’ont plus be­soin que d’une vic­toire pour réus­sir le « come­back » le plus re­ten­tis­sant de l’histoire de la NBA : ja­mais une équipe me­née trois vic­toires à une n’a réus­si à dé­cro­cher le titre. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.