Pre­miers mal­gré tout

Tri­co­lores et Hel­vètes n’ont pu se dé­par­ta­ger, hier, au stade Pierre­mau­roy

La Montagne (Brive) - - La Une - À Ville­neuve d’asq, Pa­trick Pau­mier pa­trick.pau­mier@cen­tre­france.com

■ EU­RO 2016. Pour son der­nier match de poule, l’équipe de France, do­mi­née dans la pos­ses­sion mais plus dan­ge­reuse, s’est conten­tée d’un nul face à la Suisse, hier (0­0). ■ SUITE. Les Fran­çais ter­minent pre­miers de leur groupe et af­fron­te­ront le troi­sième du groupe C, D ou E en hui­tième de fi­nale, di­manche pro­chain (15 heures), à Lyon.

La France est par­ve­nue à conser­ver la pre­mière place de son groupe. Mais elle ne s’est pas vrai­ment ras­su­rée après ce nul face à la Suisse

Et un, et deux, et trois ch’tis ré­sul­tats. Après deux vic­toires dif­fi­ciles, l’équipe de France n’est pas par­ve­nue à battre la Suisse, hier, au stade Pierre­mau­roy de Ville­neuve d’asq. L’ob­jec­tif est at­teint pour l’équipe de France qui ter­mine à la pre­mière place de groupe de qua­li­fi­ca­tion. Elle s’avance vers les hui­tièmes de fi­nale, tou­jours in­vain­cue en 2016, mais sans vé­ri­ta­ble­ment avoir convain­cu. Reste à sa­voir qui se pré­sen­te­ra face à elle di­manche (15 heures) au Parc OL de Lyon.

C’était pré­vi­sible : même s’il n’a pas mo­di­fié sa dé­fense, Di­dier Des­champs avait op­té pour plu­sieurs chan­ge­ments. Pour faire souf­fler cer­tains cadres, évi­ter à N’go­lo Kan­té et Oli­vier Gi­roud de prendre un deuxième car­ton jaune sy­no­nyme de sus­pen­sion, et sur­tout, main­te­nir un groupe élar­gi et concer­né avant les pro­chaines échéances.

Paul Pog­ba se met en évi­dence

Aux re­tours de Paul Pog­ba et An­toine Griez­mann, seule­ment ren­trés en jeu contre l’al­ba­nie, et les ti­tu­la­ri­sa­tions pré­vi­sibles d’an­dré­pierre Gi­gnac et Yo­han Ca­baye, le sé­lec­tion­neur des Bleus avait dé­ci­dé de faire confiance à Mous­sa Sis­so­ko dans l’en­tre­jeu. Et sur­prise de der­nière mi­nute, la pré­sence de Kin­gley Co­man à la place de Di­mi­tri Payet ! Avec à la clé, le re­tour du 4­3­3, un sché­ma tac­tique mieux as­si­mi­lé par les joueurs en quête de repères et de confiance mal­gré les deux pre­miers suc­cès.

On le sait, et ce­la s’est vé­ri­fié contre la Rou­ma­nie et l’al­ba­nie lors des deux pre­miers matches de l’eu­ro, la pos­ses­sion du bal­lon ne consti­tue pas la tasse de thé des Bleus. Face à la Suisse qui pou­vait éga­le­ment pré­tendre à la pre­mière place de ce groupe A, le jeu pro­met­tait d’être plus ou­vert. Mal­gré une pe­louse dans un triste état, c’était le cas d’en­trée avec des Suisses qui n’hé­si­taient pas à pres­ser haut pour gê­ner les Fran­çais dans la mise en place de leur jeu. Mal­gré une alerte sur le but d’hu­go Llo­ris sur une ten­ta­tive de Jo­han Djou­rou (8e), c’étaient bien les Bleus qui em­bal­laient pro­pre­ment cette ren­contre en pro­fi­tant jus­te­ment des es­paces. Grâce no­tam­ment à un Paul Pog­ba, om­ni­pré­sent. Yann Som­mer re­lâ­chait une de ses frappes sur le haut de la barre après une re­mise d’an­dréPierre Gi­gnac (11e) et dé­viait sa su­perbe re­prise croi­sée (13e). Le gar­dien suisse était même sau­vé par la barre sur un puis­sant tir du joueur de la Juve (18e) qui se trans­for­mait éga­le­ment en pas­seur pour An­dré­pierre Gi­gnac (20e), et même en dé­chi­reur de maillot ad­verse (36e) ! « Pog­ba, Pog­ba ! », scan­dait d’ailleurs le pu­blic nor­diste qui ne lui te­nait pas ri­gueur de son bras d’hon­neur quatre jours plus tôt.

Même si le rythme éle­vé de la pre­mière de­mi­heure bais­sait dans le der­nier quart d’heure, les Tri­co­lores conser­vaient l’em­ prise sur le match sans tou­te­fois mar­quer ce but tant re­cher­ché.

Le scé­na­rio ne chan­geait pas guère à la re­prise. La pos­ses­sion du bal­lon était tou­jours en ma­jo­ri­té pour les Suisses qui n’ar­ri­vaient que trop ra­re­ment à s’ap­pro­cher des buts d’hu­go Llo­ris et à in­quié­ter vé­ri­ta­ble­ment le gar­dien fran­çais. Les joueurs de Di­dier Des­champs, eux, évo­luaient dans leur re­gistre fa­vo­ri. Sur des bal­lons grat­tés haut, ils se créaient deux belles oc­ca­sions mais fai­saient de nou­veau briller Yann Som­mer. Le gar­dien suisse stop­pait une ten­ta­tive d’an­dré­pierre Gi­gnac (53e) et stop­pait sur­tout une frappe d’an­toine Griez­mann après un re­lais avec l’an­cien Mar­seillais (57e).

Di­dier Des­champs sor­tait son jo­ker peu après l’heure de jeu. Di­mi­tri Payet était ova­tion­né par les sup­por­ters fran­çais mais ne par­ve­nait pas à pe­ser sur le cours du match. Jus­qu’à cette per­cée de Mous­sa Sis­so­ko et cette ma­gni­fique re­prise en pleine course. le bal­lon tou­chait de nou­veau la barre du gar­dien suisse qui n’avait pas bou­gé (76e).

Avec un nul qui leur of­frait la pre­mière place, les Bleus n’avaient pas non plus in­té­rêt à trop se dé­cou­vrir face à des Suisses qui, eux, as­su­raient leur deuxième place puisque l’al­ba­nie me­nait de­vant la Rou­ma­nie. Di­dier Des­champs, le prag­ma­tique, fai­sait d’ailleurs ren­trer Blaise Ma­tui­di à la place d’an­toine Griez­mann. Dé­jà hau­teur de deux buts en fin de match lors des deux pre­mières ren­contres, Di­mi­tri Payet avait bien la balle de match dans ses pieds mais sa frappe était contrée par... Paul Pog­ba (88e). Il ne faut pas exa­gé­rer, ça ne marche pas à tous les coups ! ■

Re­cord. Hu­go Llo­ris ca­pi­taine de l’équipe de France pour la 54e fois hier soir a éga­lé ain­si le re­cord dé­te­nu par Di­dier Des­champs.

SIS­SO­KO. Le mi­lieu de ter­rain dé­fen­sif des Bleus a li­vré un bon match, hier soir, face aux Suisses.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.