« L’es­pagne, c’est pas pos­sible ! »

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 - Ra­phaël Co­quel ra­phael.co­quel@cen­tre­france.com

My­riam Ra­ha­li, l’an­cienne ju­jit­su­ka in­ter­na­tio­nale de L’US Or­léans, re­con­ver­tie dans le sty­lisme, a pas­sé au crible les maillots de l’eu­ro. Elle re­grette un manque d’ori­gi­na­li­té chez de nom­breux équi­pe­men­tiers.

Vice­cham­pionne d’eu­rope et du monde de ju­jit­su dans ses an­nées fastes, l’or­léa­naise My­riam Ra­ha­li trace dé­sor­mais son sillon dans l’uni­vers de la mode et du sty­lisme. Eu­nice Bar­ber, l’an­cienne ath­lète qui a ré­cem­ment lan­cé une marque à son nom, lui a confié le de­si­gn de sa col­lec­tion ly­cra. Elle a aus­si des­si­né des maillots de foot pour Ni­ne­ty­nine, une pe­tite en­tre­prise pa­ri­sienne. On a de­man­dé à la

« Le maillot bleu de l’équipe de France est le plus beau »

MY­RIAM RA­HA­LI jeune femme de pas­ser au crible ceux de l’eu­ro… Et on n’a pas été dé­çu du voyage !

« Je trouve que les équi­pe­men­tiers ne se sont pas beau­coup fou­lés. Dans l’en­semble, ce n’est pas très mo­derne ni très ori­gi­nal. Dans beau­coup de cas, c’est fran­che­ment abu­sé ! », as­sure­t­elle. « L’es­pagne, c’est pas pos­sible ! On a l’im­pres­sion de voir le même tous les ans. Même la forme n’est pas ter­rible. Le pays de Galles, c’est juste hor­rible. Il fal­lait oser faire aus­si moche. Les deux jeux de maillots de la Bel­gique (le se­cond, vert, a été com­pa­ré à un pa­le­tot de cou­reurs cy­clistes par cer­ tains) ne sont pas très réus­sis non plus ».

Nike est « de­vant les autres » pour elle

Quelques tu­niques trouvent quand même grâce à ses yeux. En tête de son hit­pa­rade : « Le maillot bleu de l’équipe de France ». « En toute ob­jec­ti­vi­té, c’est le plus beau. Il est top avec son tex­tile souple et son gra­phisme éla­bo­ré », in­dique la qua­druple cham­pionne de France de ju­jit­su. Les deux ver­sions du maillot por­tu­gais, à do­mi­nante rouge ou verte, lui ont aus­si beau­coup plu. « On sent qu’il y a du tra­vail der­rière ». Plus sobre, ce­lui de l’an­gle­terre, en blanc, « a de l’al­lure », se­lon elle. « Il est simple et mo­derne », pré­cise la sty­liste. Les maillots de la Po­logne et de l’ir­lande du Nord sont aus­si ju­gés « pas mal » par notre ex­perte. « Quand on re­garde de près le tra­vail des équi­pe­men­tiers, on voit bien que cer­tains font le tra­vail jus­qu’au bout, d’autres pas vrai­ment ou n’ac­cordent pas trop d’im­por­tance au style. En la ma­tière, j’ai le sen­ti­ment que Nike est de­vant les autres », es­time­t­elle. Fort lo­gi­que­ment, son top 3 (France, Por­tu­gal, An­gle­terre) est in­té­gra­le­ment consti­tué de sé­lec­tions na­tio­nales sous contrat avec la marque amé­ri­caine à la vir­gule. ■

COU­LEUR. Le maillot es­pa­gnol est bien trop clas­sique pour plaire à My­riam Ra­ha­li.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.