Ma­rio­ni­to est pas­sé par ici, il re­pas­se­ra…

La ma­nu­fac­ture tul­liste Mau­gein fait voya­ger son der­nier né par­tout, en France et à l’étran­ger

La Montagne (Brive) - - Corrèze Actualité - Jean-louis Mer­cier jean-louis.mer­cier@cen­tre­france.com

L’ac­cor­déon connec­té Ma­rio­ni­to, conçu par la ma­nu­fac­ture Mau­gein de Tulle, porte à l’étran­ger et en France le sym­bole de la vo­lon­té de mo­der­nisme du der­nier fa­bri­cant fran­çais.

Il est pe­tit, mais ne craint pas les ki­lo­mètres. Ma­rio­ni­to, le der­nier­né des ac­cor­déons de la fa­mille Mau­gein, est peut­être le plus voya­geur de la fa­mille. Dès sa nais­sance, voi­là un an, il a quit­té Tulle et fi­lé vers l’amé­rique du sud

On ne le tient plus : hier, son gé­ni­teur, le pa­tron de Mau­gein Ri­chard Bran­dao, l’a ex­pé­dié si­mul­ta­né­ment à l’est de l’eu­rope, et dans un tour de France es­ti­val.

Ma­rio­ni­to, le plus passe­par­tout de tous les ac­cor­déons

Le « pe­tit ins­tru­ment pas­se­par­tout, pour tous », comme l’ap­pelle Ri­chard Bran­dao, avait pour mis­sion de faire re­ve­nir la marque Mau­gein dans les mains des dé­bu­tants, des moins ai­sés, des mo­dernes qui veulent une connexion Blue­tooth, com­ me des an­ciens qui se re­mettent au pia­no à bre­telles avec un ins­tru­ment plus lé­ger. Il a plu­tôt bien réus­si sa pre­mière par­tie de mis­sion.

D’abord, les douze pre­miers exem­plaires ont été ven­dus. « Nous avons re­lan­cé la pro­duc­tion de vingt autres » as­sure Ri­chard Bran­dao. En­suite, Ma­rio­ni­to a per­mis de créer des liens. No­tam­ment avec les ac­cor­déo­nistes ar­gen­tins, qui se le pas­ sent de mains en mains du cô­té de Pa­sos de Libre et té­moignent sur la page Fa­ce­book de Ma­rio­ni­to.

Deux caisses sont dé­jà prêtes : l’une à des­ti­na­tion de la Rus­sie, l’autre du Bur­ki­na­fa­so. « Et nous nous pré­pa­rons pour le Sa­lon in­ter­na­tio­nal de la mu­sique, en Chine, en oc­tobre » pré­voit Ri­chard Bran­dao.

Avant ce­la, il y au­ra les Nuits de nacre de Tulle, et le re­tour de l’exem­plaire du Ma­rio­ni­to par­ti hier sur les routes de France. « L’idée, c’est de le faire partir d’ici avec la per­sonne qui ha­bite le plus loin, et de le faire voya­ger dans toute la France ». Il pas­se­ra là en­core de mains en mains d’ac­cor­déo­nistes, re­pé­ré ici ou là par des mes­sages sur le site in­ter­net de la ma­nu­fac­ture ou sur la page Fa­ce­book. Il se pour­rait qu’il fasse une in­cur­sion à la té­lé. Et Ri­chard Bran­dao at­tend de lui trou­ver un point de chute en Corse.

Il est pas­sé par ici, il re­pas­se­ra par là, por­tant l’image d’une ma­nu­fac­ture Mau­gein qui veut se re­nou­ve­ler en pro­po­sant des pro­duits plus ac­ces­sibles. La Ma­nu­fac­ture y croit, comme les 195 contri­bu­teurs qui ont par­ti­ci­pé à fi­nan­cer le pro­jet sur une pla­te­forme par­ti­ci­pa­tive. ■

PHO­TO JLM

AC­COR­DÉON. Le Ma­rio­ni­to, un chro­ma­tique de pe­tit ga­ba­rit équi­pé d’un haut-par­leur et d’une connexion Blue­tooth.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.