Les mar­chés fi­nan­ciers pa­rient sur le main­tien dans l’union

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

À trois jours d’un vote his­to­rique sur la place du Royaume-uni dans l’union eu­ro­péenne, les son­dages étaient plus que ser­rés hier et les mar­chés fi­nan­ciers pa­riaient sur un main­tien dans le bloc des Vingt-huit.

Rap­pe­lé en ses­sion ex­tra­or­di­naire, le Par­le­ment bri­tan­nique a ren­du hom­mage à Jo Cox, sau­va­ge­ment tuée jeu­di dans sa cir­cons­crip­tion de Birs­tall, dans le nord de l’an­gle­terre. Les der­nières en­quêtes d’opi­nion sug­gèrent un glis­se­ment en fa­veur d’un main­tien dans L’UE suite au meurtre de la dé­pu­tée.

Consé­quence : la Bourse de Londres pre­nait plus de 3 % en mi­lieu de séance, et la livre se re­pre­nait éga­le­ment, les in­ves­tis­seurs met­tant de cô­té – au moins tem­po­rai­re­ment – leurs in­quié­tudes sur un Brexit (ou Bri­tish Exit).

Di­vers son­dages « ont mon­tré un chan­ge­ment tan­gible en di­rec­tion du “Re­main” », c’est­à­dire le main­tien du Royaume­uni dans L’UE, « et il semble que les in­ves­tis­seurs ré­agissent à ces chiffres », sou­ligne un ana­lyste.

Les book­ma­kers, eux aus­si, mi­saient sur la pour­suite de l’aven­ture eu­ro­péenne. Les mai­sons de pa­ris William Hill et Pad­dy Po­wer cal­cu­laient cette pro­ba­bi­li­té à 82 %.

Dans une lettre au quo­ti­dien The Guar­dian, dix prix No­bel d’éco­no­mie ont mis en garde contre un Brexit qui fra­gi­li­se­rait l’éco­no­mie bri­tan­nique pour de « nom­breuses an­nées ». Se­lon eux, la livre, qui vaut ac­tuel­le­ment 1,29 eu­ro, pour­rait chu­ter au ni­veau de la mon­naie unique.

Dans le camp pro­brexit, l’ex­maire de Londres Bo­ris John­son a mis en garde les Bri­tan­niques : « Si nous vo­tons pour un main­tien, nous res­te­rons coin­cés à l’ar­rière d’une voi­ture […] qui se di­rige dans une di­rec­tion qui n’est pas la nôtre », écrit­il. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.