Les élus convain­cus d’ac­cep­ter

L’école Mon­tes­so­ri bi­lingue ou­vri­ra bien à la pro­chaine ren­trée

La Montagne (Brive) - - Brive Vivre Sa Ville - Blan­dine Hutin-mer­cier blan­dine.hutin@cen­tre­france.com

Les trois ma­mans, fon­da­trices d’une école al­ter­na­tive bi­lingue à Bil­hac, font avan­cer leur pro­jet contre vents et ma­rées. Ou­ver­ture confir­mée mi-sep­tembre.

Toutes les trois se sont fait une belle frayeur, la se­maine der­nière ! Ch­rys­telle Brousse, Jes­si­ca Par­rou et Laure Toul­zac ont bien cru que l’école Ch­ry­sa­lis, qu’elles veulent créer à la ren­trée à Bil­hac, ne ver­rait pas le jour.

Pour im­plan­ter cette école ori­gi­nale, d’ins­pi­ra­tion Mon­tes­so­ri et bi­lingue à la fois, elles avaient trou­vé les lo­caux adap­tés, l’an­cienne pé­pi­nière Les jar­dins de Ly­die, à Bil­hac.

Les quelques amé­na­ge­ments à réa­li­ser étaient ca­lés, jus­qu’à ce qu’une réunion de la com­mu­nau­té de com­munes Sud Cor­rèze les ar­rête net : im­pos­sible d’ac­cueillir cette école sur une zone ar­ti­sa­nale sans en chan­ger le rè­gle­ment in­té­rieur, ce que les élus re­fu­saient de faire pour des rai­sons, no­tam­ment, de sécurité.

Pas ques­tion de se lais­ser dé­mon­ter ! Le trio de ma­mans est par­ti en guerre contre cette dé­ci­sion, ob­te­nu une in­édite ren­contre avec les treize élus de la Com’com et dé­fen­du ar­dem­ment son pro­jet… Jus­qu’à ob­te­nir sa­tis­fac­tion, mar­di der­nier. Hier soir, la mo­di­fi­ca­tion du rè­gle­ment a été vo­tée, et l’école Ch­ry­sa­lis ou­vri­ra donc, comme pré­vu, à la mi­sep­tembre.

Isa­belle, l’ins­ti­tu­trice Mon­tes­so­ri re­cru­tée à Cha­mo­nix, ar­rive dé­but juillet en Cor­rèze. Elle a dé­jà éta­bli un rè­gle­ment in­té­rieur « très car­ré », ap­pré­cient les trois fon­da­trices.

Ins­crip­tions en cours

Les pré­ins­crip­tions vont bon train. Onze élèves sont sûrs de faire leur ren­trée avec elle, cinq autres de­vraient les re­joindre ; une ving­taine de places sont ou­vertes. « Les ins­crip­tions sont en­core ou­vertes », in­siste Ch­rys­telle Brousse. Chaque fa­mille in­té­res­sée est re­çue en en­tre­tien préa­lable « pour qu’on parte sur de bonnes bases et être sûr que la pé­da­go­gie cor­res­pond à l’en­fant », rap­pelle Laure Toul­zac.

Deux jeunes en ser­vice ci­vique pour­ront être em­bau­chés pour l’as­sis­ter et les bé­né­voles com­mencent à s’or­ga­ni­ser pour as­su­rer des ate­liers aux heures de gar­de­rie, de 8 heures à 9 heures et de 16 heures à 19 h 30 chaque jour.

Une cam­pagne de fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif se­ra ou­verte fin juin, et pour quatre se­maines, sur Hel­loas­so. Ob­jec­tif : 6.000 €, que com­plé­te­ront, elles l’es­pèrent, les fruits d’une cam­pagne de mé­cé­nat conduite tous aziumts. An­dros a dé­jà ac­cep­té « d’ac­com­pa­gner la dé­marche », les ins­ti­tu­tions dé­par­te­men­tales suivent éga­le­ment.

« Toutes les aides sont les bien­ve­nues », as­sure Jes­si­ca Par­rou, en ar­gent, mais aus­si en bé­né­voles et même en mo­bi­lier ou en par­quet ! ■

Pra­tique. Ren­sei­gne­ments sup­plé­men­taires sur le site www.eco­le­chry­sa­lis.com ou sur la page Fa­ce­book Ch­ry­sa­lis Ecole. Tél. 06.81.46.42.04.

PHO­TO B.H.

FON­DA­TRICES. Ch­rys­telle Brousse, Jes­si­ca Par­rou et Laure Toul­zac sont bien lan­cées !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.