Le sta­tion­ne­ment en­tiè­re­ment re­pen­sé

Avec les nou­veaux ho­ro­da­teurs, la Ville veut plus lar­ge­ment mo­der­ni­ser sa po­li­tique de par­king Chan­ge­ment des ho­ro­da­teurs, mise en place de bar­rières sur trois par­kings, pas­sage en payant des struc­tures en si­lo… la mu­ni­ci­pa­li­té a sou­hai­té re­voir le sta­tio

La Montagne (Brive) - - Tulle Vivre Sa Ville - Ju­lien Ba­chel­le­rie

Sur le quai de la Ré­pu­blique, mais aus­si ave­nue Vic­tor­hu­go et dans le Trech, les au­to­mo­bi­listes ont vu les an­ciens ho­ro­da­teurs rem­pla­cés par de sobres ma­chines hi­tech. Fi­ni, se fé­li­cite le maire Ber­nard Combes, la course à la pe­tite mon­naie pour s’ac­quit­ter du paie­ment de son sta­tion­ne­ment, les nou­veaux ap­pa­reils per­mettent dé­sor­mais de ré­gler par carte ban­caire (lire ci­des­sous). 1

Les ho­ro­da­teurs sur voi­rie. « La pre­mière tranche d’ins­tal­la­tion, réa­li­sée par les services tech­niques de la Ville, vient de s’ache­ver avec la pose de 32 nou­veaux ap­pa­reils. À par­tir de la ren­trée 17 autres ma­chines se­ront ins­tal­lées pour rem­pla­cer les an­ciennes, qui ont plus de 30 ans et sont au­jourd’hui ob­so­lètes », dé­taille Fa­brice Mar­thon, ad­joint dé­lé­gué au com­merce, à l’ar­ti­sa­nat, à la tran­quilli­té­sécurité ur­baines et au ser­vice aux ha­bi­tants.

Outre la mo­der­ni­sa­tion du ma­té­riel, le chan­ge­ment de ces ap­pa­reils vient ré­pondre aux nou­velles dis­po­si­tions ré­gle­men­taires, in­dique Ber­nard Combes : « La loi MAP­TAM [Mo­der­ni­sa­tion de l’ac­tion pu­blique ter­ri­to­riale et d’af­fir­ma­tion des mé­tro­poles, ndlr] rend ap­pli­cable au 1er jan­vier 2017 ces nou­veaux ho­ro­da­teurs. Si des pro­lon­ga­tions pour­ront être en­vi­sa­gées pour les villes qui ne se sont pas mises en confor­mi­té, nous avons vou­lu à Tulle être dans les temps. » Le maire, qui pré­cise avoir ob­te­nu l’as­su­rance d’un concours de l’état de 100.000 € sur une en­ve­loppe glo­bale de 300.000 €, in­dique que ce chan­ge­ment des ap­pa­reils se­ra l’oc­ca­sion de lut­ter plus ef­fi­ca­ce­ment contre les contre­ve­nants. « Si on prend l’exemple du par­king Sou­le­tie, quai de Ri­gny, seule­ment 20 à 30 % des usa­gers s’ac­quittent du sta­tion­ne­ment. Avec une réor­ga­ni­sa­tion des tour­nées des équipes du do­maine pu­blic, on pour­rait ga­gner au moins 50 % en ef­fi­ca­ci­té. » 2

Les par­kings ou­verts. La mu­ni­ci­pa­li­té a éga­le­ment pré­vu de mo­di­fier l’ac­cès à plu­sieurs par­kings avec la mise en place d’un ac­cès par bar­rières. « Le pre­mier es­pace concer­né se­ra le par­king Sou­le­tie, avec des tra­vaux en­vi­sa­gés d’ici la fin de l’an­née. Les par­kings de la place Bri­gou­leix, à cô­té de la tour ad­mi­nis­tra­tive, et ce­lui de la place Smo­lensk, à la gare », ex­plique Fa­brice Mar­thon.

Les au­to­mo­bi­listes dis­po­sant d’un abon­ne­ment pour­ront re­ti­rer une carte afin de conti­nuer à pro­fi­ter de ces es­paces de sta­tion­ne­ment. Les autres re­ti­re­ront un ti­cket à la bar­rière d’en­ trée et de­vront ré­gler la du­rée du sta­tion­ne­ment pour pou­voir ac­tion­ner la bar­rière de sor­tie. 3

Les par­kings si­lo. Les trois par­kings si­lo ­ Pas­rou­lant, Pé­ri et Saint­pierre ­ de­vraient pas­ser payants. « La gra­tui­té est dif­fi­ci­le­ment te­nable au­jourd’hui car le coût est im­por­tant pour la col­lec­ti­vi­té sans par­ler de la mise aux normes qu’il reste à faire », sou­ligne le maire. Si, un temps, la Ville avait en­vi­sa­gé de cher­cher un opé­ra­teur, elle pri­vi­lé­gie dé­sor­mais un pas­sage en ré­gie mu­ni­ci­pale. 4

Par­kings ex­cen­trés. La mu­ni­ci­pa­li­té songe éga­le­ment, quoi qu’à plus longue échéance, à la mise en place de nou­veaux es­paces de sta­tion­ne­ments en pé­ri­phé­rie de la ville. « Ce­ci per­met­trait de pro­po­ser des na­vettes TUT pour re­joindre le centre­ville », note Fa­brice Mar­thon. 5

Trou­ver l’équi­libre. Le maire a rap­pe­lé l’im­por­tance d’en­vi­sa­ger un plan glo­bal de ré­vi­sion du sta­tion­ne­ment tout en sou­li­gnant l’im­pé­ra­tif de « trou­ver l’équi­libre entre la fa­ci­li­té de sta­tion­ner, le coût du sta­tion­ne­ment et l’at­trac­ti­vi­té com­mer­ciale ».

Ac­tuel­le­ment, Tulle dis­pose de 1.800 places gra­tuites sur voi­rie, de 600 places gra­tuites dans les par­kings si­lo et de 1.300 places payantes. Les re­cettes à l’an­née s’éta­blissent entre 350.000 et 400.000 €. Si les ta­rifs de­vraient évo­luer « sans ré­vo­lu­tion », le sta­tion­ne­ment res­te­ra gra­tuit les sa­me­dis et les jours de la se­maine entre mi­di et 14 heures, as­sure Ber­nard Combes. ■

PHO­TO A. GAU­DIN

CHAN­GE­MENT. L’ins­tal­la­tion des 49 nou­veaux ho­ro­da­teurs, con­for­mé­ment à la nou­velle ré­gle­men­ta­tion, va se pour­suivre jus­qu’à fin 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.