Zla­tan Ibra­hi­mo­vic : « Je suis la Suède »

La star pren­dra sa re­traite à la fin de l’eu­ro

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 -

La Suède se pré­pare au grand vide : Zla­tan Ibra­hi­mo­vic, qui pren­dra sa re­traite in­ter­na­tio­nale après l’eu­ro-2016, lais­se­ra une trace à la hau­teur de son ego hors du com­mun dans un pays où les ta­lents de son ca­libre risquent de ne plus émer­ger de si­tôt.

« Le der­nier match de la Suède à l’eu­ro se­ra mon der­nier match avec la Suède. Donc j’es­père vi­ve­ment que ce ne se­ra pas (mer­cre­di) », a so­bre­ment dé­cla­ré le géant de 34 ans, lors d’une con­fé­rence de presse à Nice, à la veille d’une ren­contre dé­ci­sive contre la Bel­gique dans le groupe (ce soir, 21 heures à Nice).

La sor­tie est loin d’avoir le même pa­nache que l’an­nonce de son dé­part du PSG, le mois der­nier, frap­pée d’une for­mule col­lant da­van­tage à son image, 100 % mé­ga­lo : « Je suis ar­ri­vé comme un roi, je re­pars comme une lé­gende. » Car, con­trai­re­ment au pal­ma­rès XXL qu’il s’est consti­tué avec le club pa­ri­sien, à sa­voir quatre titres de cham­pion, trois Coupe de la Ligue, une Coupe de France, grâ­ ce à ses 152 buts ins­crits en seule­ment quatre sai­sons, « Ibra » n’a ja­mais connu le suc­cès avec la Suède. De là à le rendre en­fin mo­deste ?

Pas sûr, mais là n’est pas l’es­sen­tiel pour une sé­lec­tion qui ne compte au­cun autre joueur évo­luant dans un grand club eu­ro­péen, et qui s’ap­prête à connaître un grand vide gé­né­ra­tion­nel pour les pro­chaines an­nées.

« Ce se­ra une grande perte. Il est unique. À la fois du point de vue du foot­ball… Mais aus­si la per­sonne qu’il a re­pré­sen­tée pour le foot­ball sué­dois », a ren­du hom­mage son sé­lec­tion­neur Erik Ham­rén.

Car dire que la Suède est de­ve­nue « zla­ta­no­dé­pen­dante », de­puis ses dé­buts en sé­lec­tion en jan­vier 2001, est un eu­phé­misme. Meilleur joueur sué­dois de tous les temps avec 62 buts en 115 sé­lec­tions, « Ibra » a no­tam­ment ins­crit 11 des 19 réa­li­sa­tions lors des qua­li­fi­ca­tions pour l’eu­ro.

Si Cris­tia­no Ro­nal­do ne par­vient pas à mar­quer ce soir face à la Hon­grie, Ibra­hi­mo­vic peut de­ve­nir le pre­mier joueur à mar­quer dans quatre Eu­ros dif­fé­rents. Sa der­nière chance de conqué­rir l’eu­rope à sa ma­nière. ■

ÉQUIPES PROBABLES

Suède. Isaks­son - Lin­delöf, Jo­hans­son, Gran­q­vist, M. Ols­son - Lars­son, Ek­dal, Käll­ström, Fors­berg - Gui­det­ti, Ibra­hi­mo­vic (cap.). Bel­gique. Cour­tois - Meu­nier, Al­der­wei­reld, Ver­mae­len, Ver­ton­ghen - Wit­sel, Naing­go­lan (ou Fel­lai­ni) - Mer­tens, De Bruyne, Ha­zard (cap.) - Lu­ka­ku. Ar­bitre. Fe­lix Brych (Al­le­magne).

« IBRA ». La « der » ce soir ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.