- ITA­LIE L’eire n’a plus d’al­ter­na­tive, la Squa­dra Azur­ra, elle, si

Les Ita­liens dé­jà qua­li­fiés face aux Ir­lan­dais, ce soir (21 heures) à Lille

La Montagne (Brive) - - Eu­ro 2016 -

Pour res­ter en course à l’eu­ro 2016, l’eire doit battre l’ita­lie, dé­jà pre­mière du groupe E, qui va of­frir du re­pos aux fa­ti­gués et du temps de jeu aux morts de faim, ce soir (21 h) à Lille.

L’ir­lande peut­elle le faire ? Celle qui a bous­cu­lé la Suède (1­1) peut­être, celle ba­layée par la Bel­gique (3­0) non.

Cô­té « Az­zur­ri », An­to­nio Conte va presque en­tiè­re­ment mo­di­fier son onze de dé­part, ne gar­dant qu’an­drea Bar­za­gli en dé­fense cen­trale et Ales­sio Flo­ren­zi au mi­lieu de ter­rain, afin d’éco­no­mi­ser ses forces pour le 8e de fi­nale. Ce large bras­sage pour­rait pro­fi­ter à l’eire.

« Je ne suis pas res­pon­sable de ce que l’ita­lie pour­rait faire », botte Mar­tin O’neill. Le sé­lec­tion­neur de la Ré­pu­blique d’ir­lande rap­pelle juste que son équipe doit « ga­gner ce match, nous de­vons ab­so­lu­ment tout don­ner pour es­sayer de ga­gner ». Les Verts ont mon­tré deux vi­sages com­plè­te­ment dif­fé­rents, mor­dants contre la Suède, éden­tés contre la Bel­gique. Face aux Diables Rouges « nous avons per­du le bal­lon trop fa­ci­le­ment », re­grette O’neill.

L’en­traî­neur in­cite éga­le­ment ses joueurs à ne pas trop se la­men­ter. « Ou vous vous dé­so­lez et vous sen­tez que ça vous échappe, ou vous pui­sez de la confiance dans la fa­çon dont vous avez joué trois jours plus tôt », pointe le coach ir­lan­dais.

Faute de ma­té­riau il ne de­vrait pas re­tou­cher beau­coup son équipe. Peut­être le vé­té­ran Rob­bie Keane, en­tré deux fois en jeu, par­ti­ra ti­tu­laire pour ce match cru­cial. L’eire n’a plus ga­gné un match à l’eu­ro de­puis son tout pre­mier, en 1988, l’im­mor­telle vic­toire contre l’an­gle­terre (1­0) sur une tête de Ray Hough­ton.

« Ils ont toutes les mo­ti­va­tions du monde et nous ap­pa­rem­ment un peu moins », note Da­niele De Ros­si. La pointe basse du mi­lieu az­zur­ro, qui de­vrait lais­ser sa place au Pa­ri­sien Thia­go Mot­ta, pré­vient ce­pen­dant que l’ita­lie ne « fe­ra pas de ca­deaux ».

Il conteste le terme de « match in­utile » pour l’ita­lie, as­su­rée de la pre­mière place après ses deux vic­toires. Même re­bâ­tie, l’ita­lie est su­pé­rieure, sur le pa­pier à l’ir­lande. Conte garde son or­tho­doxe dé­fense à trois, avec Og­bon­na et le po­ly­va­lent Dar­mian à la place de Bo­nuc­ci et Chiel­li­ni, et de­vrait re­mettre son duo Im­mo­bile­za­za de­vant. ■

Pe­louse. La pe­louse de Lille, en mau­vais état et cri­ti­quée, va être rem­pla­cée ven­dre­di par une pe­louse ame­née des Pays-bas. Ita­lie. Si­ri­gu - Bar­za­gli (cap.), Og­bon­na, Dar­mian - Ber­nar­des­chi, Flo­ren­zi, Thia­go Mot­ta, Stu­ra­ro, De Sci­glio - Im­mo­bile, Za­za Eire. Ran­dolph - Co­le­man, O’shea (cap.), Clark, Bra­dy - Hen­drick, Whe­lan, Hoo­la­han, J. Mccar­thy - Long, Keane. Ar­bitre. Ovi­diu Ha­te­gan (Rou­ma­nie).

ÉQUIPES PRO­BABLES

EIRE. Les co­équi­piers d’o’shea doivent s’im­po­ser face à l’ita­lie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.