La Mann­schaft gagne pe­tit mais sort en tête

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale - Au Parc des Princes, Ra­phaël Co­quel

L’al­le­magne, joueuse mais en­core trop peu ef­fi­cace, a do­mi­né pe­ti­te­ment l’ir­lande du Nord (1-0), hier soir, au Parc des Princes, et pro­fi­té du tout aus­si court suc­cès de la Po­logne sur l’ukraine pour conser­ver le lea­der­ship de sa poule.

Cette pre­mière place, qui de­vrait bien leur fa­ci­li­ter les choses dans la suite de cet Eu­ro, les troupes de Joachim Löw sont al­lés la cher­cher non pas à l’éner­gie mais en en­voyant du jeu ­ du beau jeu même sur plu­sieurs sé­quences ­ face à des Nord­ir­lan­dais ad­mi­rables de vaillance et de gé­né­ro­si­té. Il leur fal­lait bien ça, en plus d’un soup­çon de mal­adresse de Mül­ler (7e), Özil (11e) et Götze (12e), pour sor­tir in­demne du pre­mier quart d’heure de feu li­vré par la Mann­schaft.

Mül­ler le mau­dit tou­jours ca­pot dans un Eu­ro

Le se­cond était à peine plus sup­por­table pour les hommes de Mi­chael O’neill, dé­pas­sés par les ac­cé­lé­ra­tions d’özil (19e) et tout près de cé­der sur deux ins­pi­ra­tions de Mül­ler (23e, 27e). C’est fi­na­le­ment Ma­rio Go­mez, ti­tu­la­ri­sé pour la pre­mière fois de l’eu­ro, qui a concré­ti­sé la do­mi­na­tion al­le­mande à la fin de la de­mi­heure de jeu, en pro­fi­tant d’une re­mise de Mül­ler et du contre d’un dé­fen­seur nord­ir­lan­dais (1­0, 29e).

Dans la fou­lée ou presque, Tho­mas Mül­ler a bien cru dou­bler la mise et plier l’af­faire, mais sa frappe en­rou­lée n’a trou­vé que le po­teau de Mcgo­vern (34e). Go­mez a éga­le­ment eu le bal­lon du 2­0 dans les pieds juste avant la pause (41e), sans connaître plus de réus­site dans sa ten­ta­tive que l’homme du Bayern tou­jours ca­pot en cham­pion­nat d’eu­rope.

Au re­tour des ves­tiaires, ce qui res­sem­blait bien à une main­mise al­le­mande, contra­riée seule­ment à la 26e mi­nute par un tir un brin au­da­cieux de l’at­ta­quant de Not­tin­gham Fo­rest Jamie Ward, s’est muée en pos­ses­sion le plus souvent sté­rile. Ma­rio Götze a bien es­sayé d’al­lu­mer quelques mèches (51e, 52e) mais ne s’est pas mon­tré plus ef­fi­cace que ses aî­nés. Jo­shua Kim­mich, le jeune joueur de cou­loir mu­ni­chois qui gagne vrai­ment à être connu, a aus­si ten­té de jouer les ar­ti­fi­ciers de loin, sans beau­coup plus de réus­site (75e). Go­mez, de la tête (82e) et du pied (89e), puis de nou­veau Özil, du gauche (83e) et du droit (90e), ont vou­lu for­cer la dé­ci­sion dans le mo­ney time, mais l’ir­lande du Nord a te­nu bon et pré­ser­vé ce score plu­tôt flat­teur pour elle.

De ce match­là, on re­tien­dra aus­si l’am­biance folle mise par les mil­liers de sup­por­ters nord­ir­lan­dais, en fu­sion et à la bonne hu­meur com­mu­ni­ca­tive, qui n’ont ces­sé de chan­ter qu’une grosse demi­heure après la fin des dé­bats. ■

BU­TEUR. C’est sur une re­mise de Mül­ler que Go­mez a mar­qué.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.