Le pro­cès hors normes d’un pé­do­phile

Un homme de 52 ans ac­cu­sé d’avoir pra­ti­qué un tou­risme sexuel de masse

La Montagne (Brive) - - Jeux -

Au moins 66 gar­çons abu­sés, dans trois pays étran­gers, sur plus de dix ans. De­vant les as­sises de Ver­sailles, l’en­quê­trice ré­sume : « Un dos­sier hors normes ».

Hors norme, le pro­cès l’est à plus d’un titre, se­lon la pa­tronne du groupe cen­tral des mi­neurs vic­times à l’of­fice cen­tral pour la ré­pres­sion des vio­lences aux per­sonnes, qui a in­ter­pel­lé Thier­ry Da­ran­tière, 52 ans, en 2012. Par le nombre de vic­times re­cen­sées, 66 gar­çons de 6 à 17 ans, et de pays : le Sri Lan­ka, la Tu­ni­sie, l’égypte. Par la pé­riode, plus de 10 ans. Par l’« am­bi­va­lence » de l’ac­cu­sé, « très croyant », « qui s’in­ves­tit dans l’hu­ma­ni­taire » au Sri Lan­ka après le tsu­na­mi de 2004. Par les images, « par­ti­cu­liè­re­ment dures ». Des cen­taines de films et des mil­liers de pho­tos ont été sai­sis chez l’ac­cu­sé. Sur cette « pro­duc­tion per­son­nelle », des viols, des agres­sions sexuelles, et « des choses qu’on n’avait ja­mais vues ». Une « gra­da­tion », ra­conte l’en­quê­trice, « des agres­sions beau­coup plus dures sur les cli­chés du Sri Lan­ka », « à la li­mite des actes de tor­ture et de bar­ba­rie », avec emploi d’ob­jets sexuels ou in­jec­tions à la se­ringue dans le pé­nis des en­fants. Des actes ré­pé­tés sur plu­sieurs an­nées, contre une ré­mu­né­ra­tion « dé­ri­soire », « de l’équi­valent de quelques cen­ti­ mes d’eu­ros à quelques eu­ros », ou des ca­deaux.

« Bi­sexuel à ten­dance pé­do­phile »

L’ac­cu­sé as­sure que les gar­çons étaient consen­tants ? « Des en­fants gri­ma­çaient, es­sayaient de se dé­fendre », ré­torque la po­li­cière. Il ra­conte qu’ils ve­naient à lui ? Un Sri­lan­kais a été iden­ti­fié comme « ra­bat­teur ». Quant à l’ex­trême jeu­nesse ma­ni­feste des vic­times – le pré­sident a dé­crit plu­sieurs scènes d’agres­sion d’en­fants âgés de 6 à 8 ans – l’ac­cu­sé, qui s’était dé­crit de­vant la po­lice comme « bi­sexuel à ten­dance pé­do­phile », as­sure qu’il n’a « ja­mais su leur âge réel »…

Seul le Sri Lan­ka a co­opé­ré avec la jus­tice fran­çaise, dé­plore l’en­quê­trice. Si l’égypte et la Tu­ni­sie avaient par­ti­ci­pé à l’en­quête, « on au­rait pu iden­ti­fier da­van­tage de vic­times ».

Hier ma­tin, l’ac­cu­sé san­glo­tait, re­con­nais­sant le nombre « af­fo­lant » de ses vic­times, lui qui ad­met un « manque de dis­cer­ne­ment to­tal » dans son com­por­te­ment mais nie avoir vou­lu les « mettre en dan­ger ». « Suisje ce monstre dont on parle ? Peut­être. Je vou­drais com­prendre pour­quoi, je ne sais pas si je pour­rai un jour », a­t­il ajou­té. Ver­dict au­jourd’hui. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.