Fi­nances et éco­no­mie au me­nu

Hor­mis le vote sym­bo­lique sur le nom, la séance du Con­seil ré­gio­nal, lun­di pro­chain, se­ra dé­diée aux ques­tions fi­nan­cières, éco­no­miques et so­ciales.

La Montagne (Brive) - - Limousin Actualité - Sé­bas­tien Dubois se­bas­tien.dubois@cen­tre­france.com

Lun­di, on solde les comptes. L’as­sem­blée ré­gio­nale au­ra mis six mois, mais lors de la cin­quième séance plé­nière, le 27 juin, elle tour­ne­ra la page fi­nan­cière des trois an­ciennes ré­gions. « L’exer­cice a été fait en te­nant compte de ce qui a été dé­cou­vert en Poi­touC­ha­rentes », ex­plique Alain Rous­set, mais la dette de l’an­cienne ré­gion de Jean­fran­çois Ma­caire et de Sé­go­lène Royal – 200 M€ en­vi­ron – ne fi­gure pas à pro­pre­ment par­ler dans les comptes. Dif­fi­cile ce­pen­dant de pen­ser qu’il n’en se­ra pas ques­tion, lun­di, dans l’hé­mi­cycle.

Le so­cial en ques­tion

Autre su­jet de dé­bat, le ré­gime in­dem­ni­taire des agents de ca­té­go­rie C se­ra éga­le­ment sou­mis à l’as­sem­blée. Le coût de l’har­mo­ni­sa­tion est es­ti­mé à 8 M€ et « c’est un en­ga­ge­ment que je res­pec­te­rai », a pro­mis le pré­sident so­ cia­liste. « Mais le ni­veau de prime de Poi­tou­cha­rentes est in­at­tei­gnable, pré­cise­t­il ce­pen­dant, hors né­go­cia­tions glo­bales sur le so­cial et le temps de travail. » Sur la ca­té­go­rie C, Les écarts entre Limousin (les moins bien lo­tis) et Poi­tou­cha­rentes peuvent at­teindre 320 €. « Au to­tal, la dif­fé­rence est de 14 M€ », note Alain Rous­set.

Der­nier compte à sol­der, les emprunts toxiques, et no­tam­ment ceux du Limousin : le pré­sident a évo­qué lun­di le vote sur le ver­se­ment de l’aide du fonds de sou­tien des emprunts à risque, qui se­ra sou­mis à l’as­sem­blée. « La ré­gion Limousin a sou­hai­té en bé­né­fi­cier », ex­plique­t­il et ce­la lui per­met­tra de com­bler 75 % de l’in­dem­ni­té de rem­bour­se­ment an­ti­ci­pé », soit 8 M€ sur les douze pré­vus. Le pré­sident de ré­gion né­go­cie éga­le­ment la pro­lon­ga­tion de ce fonds, mais il « croise Sa­pin » et « n’a pas de ré­ponse », « ça com­mence à m’aga­cer », souffle­t­il.

« Prio­ri­té » à la jeu­nesse

Une fois ces comptes ré­glés, la ré­gion pour­ra éga­le­ment se pro­je­ter vers l’ave­nir, avec un large vo­let de votes consa­crés à la jeu­nesse. « C’est l’une de nos trois ou quatre prio­ri­tés », as­sure l’élu aqui­tain. Hausse de 30 M€ de l’en­ve­loppe consa­crée à l’ap­pren­tis­sage, aides di­verses au lo­ge­ment ou aux four­ni­tures sco­laires, créa­tion d’une caisse d’avance au loyer do­tée de 40.000 €, les me­sures sont va­riées et di­verses. « L’idée, c’est de se de­man­der com­ment on ac­com­pagne les jeunes ? Com­ment on lève les obs­tacles, no­tam­ment cultu­rels, fi­nan­ciers ou fa­mi­liaux ? », ex­pli­cite le pré­sident. De tout ce­la, il se­ra ques­tion après le dé­bat po­li­tique et sym­bo­lique sur le nom de la ré­gion. « Nou­velle Aqui­taine » est sou­mis au vote. Une autre fa­çon de tour­ner la page… ■

PHO­TO THO­MAS JOU­HAN­NAUD

AS­SEM­BLÉE. le Con­seil ré­gio­nal se pen­che­ra lun­di sur le nom de la ré­gion, mais aus­si sur des pro­jets éco­no­miques et fi­nan­ciers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.