Juan Bas­ma­lis Go­mez : « L’es­pagne, c’est un mystère »

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 - Par Ré­gi­nald Ma­rie

Sup­por­ter in­con­di­tion­nel de la Ro­ja, Juan Bas­ma­lis Go­mez, joueur du Li­moges Hand­ball 87 (Prod2), es­père que sa sé­lec­tion réus­si­ra un tri­plé in­édit dans l’his­toire de l’eu­ro. Tout en s’in­ter­ro­geant sur la ca­pa­ci­té réelle de l’es­pagne.

« Dans la sé­lec­tion es­pa­gnole, il y a eu beau­coup de chan­ge­ments de joueurs. Ce n’est plus la même équipe qui a tout ga­gné entre 2008 et 2012. Des joueurs comme Xa­vi ont ar­rê­té la sé­lec­tion et d’autres comme Is­co et Ja­vi Mar­ti­nez n’ont pas été re­te­nus. L’ef­fec­tif a donc évo­lué et cer­tains joueurs dis­putent pour la pre­mière fois une grande com­pé­ti­tion comme l’eu­ro à l’image de Mo­ra­ta ou de No­li­to en at­taque. Mais il y a tou­jours des joueurs très im­por­tants comme Inies­ta, Pi­qué, Ser­gio Ra­mos ou Bus­quets. »

« L’es­pagne ne do­mine plus comme avant »

« J’es­père évi­dem­ment que l’es­pagne rem­por­te­ra cet Eu­ro. Il fau­dra faire at­ten­tion à des équipes comme la France, l’ita­lie, l’al­le­magne et à d’éven­tuelles sur­prises comme la Croa­tie.

Les matchs se joue­ront sur des dé­tails et il est vrai que l’es­pagne ne do­mine plus comme avant. C’est un peu un mystère de sa­voir jus­qu’où peut al­ler cette équipe. Mais je pense qu’il y a une vraie chance pour al­ler au bout. » ■

PHO­TO S. LEFÈVRE

HAND­BAL­LEUR. Juan Bas­ma­lis Go­mez évo­lue au poste d’ar­rière droit au sein du Li­moges Hand­ball 87.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.