Bap­tiste Se­rin à grandes en­jam­bées

Tour­née en Ar­gen­tine et se­cond test, sa­me­di (20 h 10)

La Montagne (Brive) - - Sports L'Actu Nationale -

Très en vue pour sa pre­mière sé­lec­tion avec le XV de France di­manche contre l’ar­gen­tine, le jeune vi­re­vol­tant de­mi de mê­lée Bap­tiste Se­rin a confir­mé à Tu­cu­man ses qua­li­tés aper­çues ces der­nières sai­sons à Bor­deaux-bègles et dans les équipes de France de jeunes.

Les spec­ta­teurs pré­sents à l’es­ta­dio mo­nu­men­tal Jo­sé­fier­ro se sont peu­têtre de­man­dé qui était ce jeune blond à la fine mous­tache et au phy­sique frêle (1,79 m pour 76 kg), col­lant au bal­lon et dy­na­mi­sant le jeu fran­çais par ses passes ra­pides et justes der­rière ses avants.

Ils connaissent dé­sor­mais Se­rin et, vu la par­ti­tion jouée par le Bor­de­lais, ils ont des chances de le re­voir d’en­trée de match sa­me­di pour le deuxième et der­nier test de la tour­née de juin entre les Bleus et les Pu­mas.

La veille de ses 22 ans, souf­flés lun­di, le de­mi de mê­lée, flam­boyant cette sai­son en Top 14, a sai­si l’op­por­tu­ni­té de dé­mon­trer qu’il avait les ca­pa­ci­tés pour évo­luer au plus haut ni­veau, après avoir été ap­pe­lé pen­dant le tour­noi des Six Na­tions pour un stage pré­pa­ra­toire.

« Je ne suis pas sur­pris, car je sa­vais qu’il était, comme Jef­fer­son Poi­rot (pi­lier gauche ap­pe­lé pour la pre­mière fois pen­dant le Tour­noi, NDLR), très bon en moins de 20 ans, plus mûr que les autres et ar­ri­ ve­rait à pas­ser le cap in­ter­na­tio­nal », a dé­cla­ré Gé­rald Bas­tide, en­traî­neur de la dé­fense des Bleus après avoir eu sous ses ordres Se­rin chez les moins de 20 ans fran­çais et au pôle France de Mar­cous­sis. « C’est un me­neur d’hommes, il a une vi­tesse de passe ex­cel­lente, un très bon jeu des deux pieds et une im­por­tante ca­pa­ci­té de dé­pla­ce­ment qui lui per­met de col­ler au bal­lon », a ajou­té le tech­ni­cien.

Soit toutes les qua­li­tés re­quises pour un de­mi de mê­lée, poste qu’il sou­haite dé­fi­ni­ti­ve­ment oc­cu­per après avoir al­ter­né avec l’ou­ver­ture de­puis son éclo­sion lors de la sai­son 2014­2015 avec Bor­deauxBègles, son club for­ma­teur.

Une vraie pile élec­trique

C’est là que le na­tif de La Teste­de­buch (Gi­ronde) a ren­con­tré le Sud­afri­cain Hei­ni Adams, de­mi de mê­lée de L’UBB qui lui a fait chan­ger sa passe.

Se­rin, qui a « tou­jours beau­coup braillé », tel un vrai nu­mé­ro 9, peut aus­si avoir ten­dance à sor­tir de son match si le cours de la ren­contre ou cer­tains ad­ver­saires « (l’)agacent ».

« C’est une vraie pile élec­trique, donc il peut avoir ten­dance à s’éner­ver, à perdre un peu de lu­ci­di­té, même si c’est de moins en moins le cas », sou­ligne Bas­tide. ■

DE­MI DE MÊ­LÉE. Bap­tiste Se­rin a confir­mé ses qua­li­tés lors du pre­mier test-match.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.