Brive compte s’ini­tier à l’art du swing

Dé­but ce ma­tin pour quatre jours de com­pé­ti­tion au golf de Plan­che­torte

La Montagne (Brive) - - Sports Limousin - Ben­ja­min Pom­mier Twit­ter : @Ben­ja­minpom­mier

Pour la pre­mière fois de son his­toire, le golf de Brive Plan­che­torte or­ga­nise les cham­pion­nats du Monde uni­ver­si­taires de golf. Un évé­ne­ment in­con­tour­nable qui dé­bute au­jourd’hui et dure jus­qu’à di­manche.

Après « Brive 2004 » en avi­ron et « Brive 2012 » en rug­by, la ci­té gaillarde ac­cueille cette se­maine sa troi­sième com­pé­ti­tion in­ter­na­tio­nale uni­ver­si­taire. Ou­bliés les rames et le bal­lon oval, place au tee et aux cad­dies de golf.

Une porte d’en­trée pour le cir­cuit pro­fes­sion­nel

Après avoir été le théâtre des cham­pion­nats de France uni­ver­si­taires l’an­née der­nière, le golf de Plan­che­torte a of­fi­ciel­le­ment mis au­jourd’hui, ses ha­bits de lu­mières pour re­ce­voir le gra­tin du golf mon­dial uni­ver­si­taire. 18 pays re­pré­sen­tés, une cen­taine de gol­feurs et quatre titres at­tri­bués (2 en in­di­vi­duel et 2 par équipes), au terme des quatre jours de com­pé­ti­tion, font de cet évé­ne­ment un lieu de pas­sage in­con­tour­nable pour tous joueurs dé­si­rant pas­ser le cut et em­brayer sur une car­rière pro­fes­sion­nelle.

De lé­gi­times chances fran­çaises

Le Mexi­cain Ge­rar­do Ruiz, vain­queur des der­niers Mon­diaux en Suisse est dé­sor­mais pro­fes­sion­nel et a in­té­gré le PGA Tour d’amé­rique La­tine.

Si la dé­lé­ga­tion fran­çaise de­vrait avoir une belle carte à jouer par équipes, il fau­dra aus­si suivre de près le Team USA dans le­quel pour­rait bien se ca­cher les fu­turs grands de la dis­ci­pline puisque 80 % des joueurs pro­fes­sion­nels sur L’USPGA Tour ont joué dans une uni­ver­si­té amé­ ri­caine. Par­mi eux, un cer­tain Phil Mi­ckel­son (Ari­zo­na State) ou la lé­gende Ti­ger Woods (Stan­ford).

« Ces Mon­diaux re­vêtent une im­por­tance ma­jeure car ils per­mettent, soit de ten­ter l’aven­ture pro, soit d’en­ri­chir et d’étof­fer le sta­tut de spor­tif de haut ni­veau pour nos Fran­çais, ex­plique Vincent Ro­gnon, di­rec­teur na­tio­nal du sport uni­ver­si­taire, qui es­père pi­quer la cu­rio­si­té des Bri­vistes et faire dé­cou­vrir le golf au plus grand nombre. »

Après la réunion tech­nique avec les ca­pi­taines d’équipe et la grande pa­rade or­ga­ni­sée en cen­tre­ville hier soir (voir ci­des­sous), place aux choses très sé­rieuses ce ma­tin avec les pre­miers dé­parts dès 7 h 30. Tech­nique, maî­trise et ges­tion se­ront les trois mots d’ordre à suivre pour dé­cro­cher le Graal sur un par­cours qui se veut exi­geant et où la moindre faute se­ra payée cash. ■ Mode d’em­ploi. En in­di­vi­duel, le vain­queur se­ra dé­si­gné au terme des quatre jours de com­pé­ti­tion, soit après 72 trous. En équipes, les cartes des deux meilleurs joueurs par jour se­ront comp­ta­bi­li­sées. D’au­jourd’hui à di­manche. Dé­parts suc­ces­sifs de 7 h 30 à 13 heures. Cé­ré­mo­nie de re­mise de mé­dailles au golf di­manche, à 18 heures, avant le dî­ner de ga­la à l’es­pace Cha­dourne.

PRATIQUE

PHO­TO PAS­CAL PERROUIIN

AM­BIANCE. Le pu­blic est at­ten­du en nombre du­rant les quatre jours de com­pé­ti­tion. Pour ce faire, l’or­ga­ni­sa­tion a ins­tal­lé un écran géant à cô­té du club house pour suivre en di­rect l’évo­lu­tion du clas­se­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.