NKM cri­tique en­vers son par­ti

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

La dé­pu­tée Na­tha­lie Kos­cius­ko-mo­ri­zet (LR) a re­pro­ché, hier, à son par­ti « d’abor­der la pri­maire à re­cu­lons » et de ne « pas mettre le pa­quet pour sa réus­site ». Elle a éga­le­ment mis en garde ceux qui misent sur une par­ti­ci­pa­tion res­treinte contre « l’échec » que ce­la re­pré­sen­te­rait en vue de la pré­si­den­tielle de 2017. ■

PÉ­CRESSE PAS D’AC­CORD AVEC SAR­KO­ZY.

La pré­si­dente Les Ré­pu­bli­cains de la ré­gion Île-de-france, Va­lé­rie Pé­cresse, a af­fir­mé, hier, qu’elle était « ra­di­ca­le­ment contre » le re­tour au cu­mul des man­dats vou­lu par le pré­sident de son par­ti, Ni­co­las Sar­ko­zy, en cas de vic­toire de la droite en 2017 : « Je fe­rai vo­ter contre tous ceux sur les­quels j’ai une in­fluence. » ■

CA­HU­ZAC FIXÉ DE­MAIN.

Le Con­seil consti­tu­tion­nel rend, de­main, une dé­ci­sion dont dé­pendent à la fois le des­tin ju­di­ciaire de l’an­cien mi­nistre Jé­rôme Ca­hu­zac et les contours de la lutte contre la fraude fis­cale en France. Les Sages de­vront dire s’il est pos­sible, dans cer­tains cas bien dé­fi­nis, d’im­po­ser aux frau­deurs des sanc­tions fis­cales et de les traî­ner, en plus, de­vant les tri­bu­naux. ■

LE PEN SANC­TION­NÉ.

Le Par­le­ment eu­ro­péen ré­clame 320.000 eu­ros à Jean-ma­rie Le Pen, soup­çon­né d’avoir em­ployé aux frais de l’union eu­ro­péenne un as­sis­tant par­le­men­taire dont il ne peut four­nir « la preuve du travail ». Une somme de 380.000 eu­ros est éga­le­ment ré­cla­mée, pour des faits si­mi­laires, à Bruno Goll­nisch, lui aus­si dé­pu­té eu­ro­péen du Front na­tio­nal. Une en­quête sur la po­li­tique d’em­bauche des as­sis­tants par­le­men­taires du FN est en cours au Par­le­ment eu­ro­péen. ■

OP­PO­SANTS EN­CORE DÉ­BOU­TÉS.

Le juge des ré­fé­rés du Con­seil d’état a re­je­té, hier, un nou­veau re­cours d’op­po­sants au ré­fé­ren­dum consul­ta­tif sur le pro­jet contro­ver­sé d’aé­ro­port nan­tais de Notre-dame-deslandes, le­vant une hy­po­thèque qui pe­sait en­core sur le scru­tin pré­vu di­manche. Après avoir at­ta­qué lun­di sans suc­cès le dé­cret or­ga­ni­sant la consul­ta­tion vou­lue par l’exé­cu­tif, des op­po­sants avaient, cette fois, contes­té l’or­don­nance du 21 avril 2016, qui consti­tue la base lé­gale du scru­tin. Ils ont été dé­bou­tés. ■

CES­SEZ-LE-FEU « DÉ­FI­NI­TIF ».

Le gou­ver­ne­ment co­lom­bien et la gué­rilla des Farc ont an­non­cé, hier, avoir conclu un ac­cord his­to­rique sur un ces­sez-le-feu « dé­fi­ni­tif » qui ouvre la voie à la si­gna­ture pro­chaine d’un ac­cord de paix après plus d’un de­mi-siècle de conflit. Le dé­tail de cet ac­cord se­ra an­non­cé au­jourd’hui. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.