Ré­fé­ren­dum sur un éven­tuel Brexit, mode d’em­ploi

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

Les Bri­tan­niques votent au­jourd’hui sur leur ap­par­te­nance à l’union eu­ro­péenne. De la ques­tion po­sée à l’an­nonce du ré­sul­tat, mode d’em­ploi de ce scru­tin.

Quelle est la ques­tion po­sée ? Le bul­le­tin de vote porte la ques­tion sui­vante : « Le Royaume­uni doit­il res­ter un membre de l’union eu­ro­péenne ou quit­ter l’union eu­ro­péenne ? » Les Bri­tan­niques ont en­suite le choix de co­cher l’une de ces deux cases : « Re­main a mem­ber of the Eu­ro­pean Union » (Res­ter un membre de l’union eu­ro­péenne) ou « Leave the Eu­ro­pean Union » (Quit­ter l’union eu­ro­péenne).

Suite à une re­com­man­da­tion de la Com­mis­sion élec­to­rale, cette for­mu­la­tion a été pré­fé­rée à un simple choix oui/non, ju­gé trop fa­vo­rable au camp du main­tien.

Qui vote ? Tous les ci­toyens bri­tan­niques âgés de 18 ans le jour de l’élec­tion et ins­crits sur les listes élec­to­rales. Mais aus­si les res­sor­tis­sants de la Ré­pu­blique d’ir­lande et du Com­mon­wealth qui ré­sident au Royaume­uni, ain­si que les ci­toyens de Gi­bral­tar. Soit au to­tal, 46,5 mil­lions d’élec­teurs. Hor­mis les Ir­lan­dais, les Mal­tais et les Chy­priotes, les autres res­sor­tis­sants de L’UE ré­si­dant au Royau­meU­ni ne bé­né­fi­cient pas de ce pri­vi­lège. Les Bri­tan­niques ré­si­dant à l’étran­ger de­puis moins de 15 ans ont éga­le­ment le droit de par­ti­ci­per au vote.

À quand le ver­dict ? Les bu­reaux de vote sont ou­verts de 7 heures à 22 heures, heure lo­cale. Le dé­pouille­ment com­mence dès la clô­ture des bu­reaux de vote et les ré­sul­tats sont at­ten­dus tôt de­main ma­tin.

Cha­cun des 382 centres de dé­pouille­ment lo­caux va dé­cla­rer, un par un, ses ré­sul­tats tout au long de la nuit. Ce­lui de Sun­der­land, dans le nord­est de l’an­gle­terre, et ce­lui de Wand­sworth à Londres de­vraient don­ner les pre­miers ré­sul­tats vers 0 h 30, de­main. Une grosse vague de ré­sul­tats de­vrait tom­ber vers 2 heures du ma­tin, sui­vie d’une deuxième deux heures plus tard.

L’heure de pro­cla­ma­tion des ré­sul­tats dé­pen­dra de l’écart entre le « Re­main » et le « Leave ». Le taux de par­ti­ci­pa­tion, qui de­vrait être an­non­cé plus tôt, pour­rait don­ner une in­di­ca­tion pré­cieuse. Éle­vé, il pour­rait fa­vo­ri­ser le camp du « Re­main ». ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.