La fac­ture du cli­mat so­cial

L’in­di­ca­teur du cli­mat des af­faires en France est en re­cul

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

L’in­di­ca­teur du cli­mat des af­faires en France s’est re­plié de deux points en juin, à 100 points. Ça baisse no­tam­ment dans les branches qui ont été af­fec­tées par les grèves.

Le cli­mat so­cial ten­du a pe­sé en juin sur le mo­ral des chefs d’en­tre­prises et l’ac­ti­vi­té du sec­teur pri­vé en France, un bé­mol dans le contexte de re­prise économique qui n’an­nonce tou­te­fois pas pour l’heure un franc re­tour­ne­ment de ten­dance.

Se­lon l’ins­ti­tut na­tio­nal de la sta­tis­tique et des études éco­no­miques (In­see), l’in­di­ca­teur du cli­mat des af­faires en France, cal­cu­lé à par­tir d’une en­quête au­près de chefs d’en­tre­prise des prin­ci­paux sec­teurs d’ac­ti­vi­té, s’est re­plié de deux points en juin, à 100 points.

Pré­oc­cu­pa­tions

De son cô­té, le ca­bi­net Mar­kit, qui pu­blie chaque mois un in­dice des di­rec­teurs d’achat (PMI), a fait état du pre­mier re­cul de­puis quatre mois de l’ac­ti­vi­té du sec­teur pri­vé : son in­dice dit « flash com­po­site » de l’en­semble de l’ac­ti­vi­té ­ in­dus­trie et ser­vices ­ s’est éta­bli à 49,4 points, si­gna­lant un « taux de contrac­tion mar­gi­nal ».

Se­lon Jack Ken­ne­dy, éco­no­miste chez Mar­kit, les en­tre­prises men­tionnent « leurs dif­fi­cul­tés face à un en­vi­ron­ne­ment peu fa­vo­rable à la de­mande, mal­gré l’em­bel­lie pro­vi­soire liée au dé­rou­le­ment de l’euro 2016 dans l’hexa­gone ».

Pour leur part, les pres­ta­taires de ser­vices se disent pré­oc­cu­pés « par les ten­sions so­ciales et l’in­cer­ti­tude économique ac­tuelles », sou­ligne Mar­kit.

La France est le théâtre de­puis plu­sieurs se­maines de mou­ve­ments so­ciaux contre la loi Tra­vail, qui ont no­tam­ment me­né fin mai à des blo­cages de raf­fi­ne­ries, des pé­nu­ries de car­bu­rants et des per­tur­ba­tions sur les routes, dans les ports et les cen­trales nu­cléaires.

Des rai­sons aus­si avan­cées par Vla­di­mir Pas­se­ron, chef du dé­par­te­ment de la conjonc­ture à l’in­see, pour ex­pli­quer la baisse du mo­ral des chefs d’en­tre­prises en juin.

Se­lon l’ins­ti­tut sta­tis­tique, le cli­mat des af­faires dans l’in­dus­trie ma­nu­fac­tu­rière perd deux points à 102 points. « Quand on re­garde dans le dé­tail, on voit que ça baisse dans les branches qui ont été af­fec­tées par les grèves et no­tam­ment l’in­dus­trie du raf­fi­nage ».

An­ti­ci­pa­tion bais­sière

Mais l’in­dice me­su­ré dans cer­tains sous­sec­teurs de l’in­dus­trie ma­nu­fac­tu­rière, tels que la chi­mie, liée au raf­fi­nage, a aus­si su­bi un re­cul. « Cer­taines branches ont pu se dire que l’ef­fet des grèves, même s’il n’y en avait pas dans ces branches­là, pou­vait les conduire à ra­len­tir leur ac­ti­vi­té au cours des pro­chains mois », avance Pas­se­ron.

Dans les ser­vices, le re­pli est qua­si gé­né­ra­li­sé, avec un in­dice per­dant pour sa part trois points à 98 points, les chefs d’en­tre­prise étant plus nom­breux que le mois pré­cé­dent à an­ti­ci­per une baisse de la de­mande pour les pro­chains mois. Outre l’im­pact du cli­mat so­cial, « il y avait pas mal d’in­cer­ti­tudes sur le mois de juin », sur l’or­ga­ni­sa­tion de l’euro 2016 ou en­core le Brexit, re­lève Pas­se­ron. ■

AFP

GRÈVES. Le sec­teur du raf­fi­nage a été par­ti­cu­liè­re­ment af­fec­té par les blo­cages dus au mou­ve­ment an­ti loi Tra­vail.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.