Une ré­forme de L’ISF « né­ces­saire » se­lon Ma­cron

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

Le mi­nistre de l’éco­no­mie, Em­ma­nuel Ma­cron, a de nou­veau ju­gé né­ces­saire, hier, une ré­forme de l’im­pôt de so­li­da­ri­té sur la for­tune (ISF), tout en se gar­dant de ré­cla­mer la sup­pres­sion de cet im­pôt contro­ver­sé.

« Au­jourd’hui, L’ISF pose un pro­blème pour celles et ceux qui vou­draient in­ves­tir et ai­der au dé­ve­lop­pe­ment économique », a dé­cla­ré Em­ma­nuel Ma­cron lors d’un col­loque sur la crois­sance or­ga­ni­sé, hier, par l’ins­ti­tut Mon­taigne et le Mckin­sey glo­bal ins­ti­tute.

« En France, on a beau­coup plus pro­té­gé le ca­pi­tal dor­mant que le ca­pi­tal pro­duc­tif. C’est­à­dire qu’on fa­vo­rise beau­coup plus des véhicules [pla­ce­ments] qui sont ceux d’épar­gnants pas­sifs, plu­tôt que celles et ceux qui dé­cident d’in­ves­tir », a re­gret­té le mi­nistre de l’éco­no­mie, es­ti­mant qu’il fal­lait trai­ter ce pro­blème « en le ré­for­mant ».

« L’ISF en­globe des ca­té­go­ries d’ac­tifs qui n’ont pas grand­chose à voir en­semble », a­t­il dé­taillé, en es­ti­mant qu’il ne fal­lait « pas prendre dans L’ISF la même base pour tous les ac­tifs ».

« Quand on re­garde ce que font les éco­no­mies qui ont l’in­ves­tis­se­ment pro­duc­tif che­villé au corps, elles ont une taxa­tion qui est beau­coup plus large, par­fois beau­coup plus dure sur l’im­mo­bi­lier. Et elles ont une taxa­tion beau­coup plus faible sur le ca­pi­tal pro­duc­tif », a­t­il ex­pli­qué, di­sant vou­loir tendre vers ce mo­dèle.

Le mi­nistre n’a tou­te­fois pas ré­cla­mé la sup­pres­sion de L’ISF, es­ti­mant que le « contexte » n’était pas fa­vo­rable. « Si on ar­rive de­vant les gens dans le contexte po­li­tique et so­cial qu’on connaît en leur di­sant “J’ai une bonne idée, ce ma­tin, on va sup­pri­mer ou ré­for­mer L’ISF”, à mon avis ça ne va pas plaire à tout le monde. »

Le mi­nistre avait sus­ci­té la po­lé­mique mi­avril, en s’en pre­nant à cet im­pôt dé­fen­du par la gauche. « Si on a une pré­fé­rence pour le risque face à la rente, ce qui est mon cas, il faut pré­fé­rer la taxa­tion sur la suc­ces­sion aux im­pôts de type ISF », avait­il dé­cla­ré. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.