L’in­ar­rê­table Bale peut-il être stop­pé par le « mur » Mcgo­vern ?

Deux hé­ros de la « Bat­tle of Bri­tain », à 18 heures, au Parc des Princes

La Montagne (Brive) - - Sports - Be­noît Jac­que­lin be­noit.jac­que­lin@cen­tre­france.com

Bu­teur lors de cha­cun des trois matchs de la phase de groupe, le Gal­lois Ga­reth Bale se confronte cet après­mi­di (18 heures), au Parc des Princes, au gar­dien nord-ir­lan­dais Mi­chael Mcgo­vern, hé­roïque face à l’al­le­magne.

Ga­reth Bale, la star qui as­sume. Jus­qu’ici, la star de l’eu­ro, c’est lui. Meilleur bu­teur du tour­noi avec l’es­pa­gnol Alvaro Mo­ra­ta, Ga­reth Bale (3 buts), dé­jà im­pli­qué dans 9 des 11 buts gal­lois en éli­mi­na­toires (7 buts, 2 passes), est exact au ren­dez­vous.

Pas si évident que ce­la, dans un tour­noi où le Sué­dois Zla­tan Ibra­hi­mo­vic s’est re­ti­ré par la pe­tite porte et où Cris­tia­no Ro­nal­do a beau­coup ar­ro­sé Pays de Galles. Hen­nes­sey Ches­ter, As. Williams, Da­vies Gun­ter, Led­ley, Ram­sey, Al­len, Tay­lor - Bale - Vokes. Sél. : Ch­ris Co­le­man. Ir­lande du Nord. Mcgo­vern Hu­ghes, Mcau­ley, Ca­th­cart, J. Evans - Ward, C. Evans, Da­vis, Nor­wood, Dal­las - Wa­shing­ton (ou Laf­fer­ty). Sél. : Mi­chael O’neill. Ar­bitre. Mar­tin At­kin­son (Ang.). les tri­bunes avant de qua­li­fier in ex­tre­mis le Por­tu­gal.

Dans la sé­lec­tion di­ri­gée par Ch­ris Co­le­man, le joueur du Real Ma­drid est mis dans les meilleures dis­po­si­tions. Le 3­4­2­1 (ou 3­4­1­2), sché­ma uti­li­sé le plus sou­vent, dé­char­ ge l’at­ta­quant de trop de res­pon­sa­bi­li­tés dé­fen­sives, pour mieux uti­li­ser sa qua­li­té de frappe dans les 30 der­niers mètres.

Bale est le joueur qui a ca­dré le plus de tirs (11) de­puis le dé­but de cet Eu­ro, pour trois buts, dont deux coups francs pa­ra­bo­ liques. Des sta­tis­tiques de pur bu­teur pour le joueur de 26 ans, suc­ces­si­ve­ment ar­rière gauche à Sou­thamp­ton (2005­2007), ai­lier gauche à Tot­ten­ham (2007­2013) et ai­lier droit au Real Ma­drid (de­puis 2013).

Avec leur star, les Dra­ gons, in­vain­cus de­puis 1980 (huit matchs) face à l’ir­lande du Nord, ont une oc­ca­sion in­es­pé­rée de se his­ser jus­qu’en quart. Mais pour ce­la, Bale et ses co­équi­piers de­vront fran­chir un vé­ri­table mur…

Mi­chael Mcgo­vern, l’ano­nyme qui se ré­vèle. Avant le dé­but du tour­noi, pas grand­monde pou­vait se tar­guer de connaître le gar­dien de Ha­mil­ton, mo­deste club de D1 écos­saise. Mais 26 tirs al­le­mands (pour un seul but) ont mis en lu­mière Mi­chael Mcgo­vern, mar­di der­nier.

À 31 ans, le por­tier for­mé au Cel­tic Glas­gow, pas­sé de­vant le vé­té­ran Roy Car­roll (38 ans, ex­man­ches­ter Uni­ted) en sé­lec­tion, se prend même à rê­ver d’une si­gna­ture en Pre­mier League an­glaise.

« Il a été ap­plau­di par les gars quand il est en­tré dans le ves­tiaire et l’en­traî­neur n’a rien à ajou­ter quand il en­tend ça », a dé­cla­ré le sé­lec­tion­neur Mi­chael O’neill, après le court re­vers contre la Mann­schaft (1­0). « Il a réus­si une per­for­mance à l’égal des plus grands gar­diens ir­lan­dais, comme Pat Jen­nings. »

Pas une mince com­pa­rai­son, quand on parle du re­cord­man de capes (119) avec la « Green and White Ar­my », pré­sent aux Mon­diaux 1982 et 1986. ■

ÉQUIPES PRO­BABLES

STATS. Trois buts mar­qués pour Ga­reth Bale, deux en­cais­sés par Mi­chael Mcgo­vern.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.