Lo­ren­zet­ti (Ra­cing) « in­di­gné » face à la cam­pagne de L’ASM

Re­li­quat de la de­mie…

La Montagne (Brive) - - Sports - Va­lé­ry Le­fort

Évo­quant la lettre de son vis-à-vis Éric De Cro­mières (à le pré­sident du Ra­cing, Ja­cky Lo­ren­zet­ti, es­time « que les Cler­mon­tois ont pé­té les plombs ».

Une se­maine plus tard, « le match » se pour­suit par pré­si­dents in­ter­po­sés entre le Ra­cing et Cler­mont.

C’est du rug­by, pas de la boxe… Mais les coups volent bas. Après la lettre et la charge contre l’ar­bi­trage si­gnée Éric de Cro­mières, pré­sident de Cler­mont (voir notre édi­tion d’hier), son com­père fran­ci­lien a ré­agi et dé­gai­né.

De­puis Bar­ce­lone, où son équipe dis­pu­tait hier soir la fi­nale face à Tou­lon, Ja­cky Lo­ren­zet­ti a fait part de son cour­roux à nos confrères de Rug­by­ra­ma. « Je tiens à ré­agir et à m’in­di­gner contre la sor­tie

de mon­sieur Éric de Cro­mières, que je trouve com­plè­te­ment pué­rile et in­ap­pro­priée. »

Pour le ma­gnat pa­ri­sien, « trop c’est trop ! », es­ti­mant que « cette pres­sion qu’il exerce sur le corps ar­bi­tral (pou­vait) avoir pour ef­fet de dé­fa­vo­ri­ser le Ra­cing pour la fi­nale ». Pour lui, « les Cler­mon­tois ont pé­té les plombs ». Il ter­mine son pro­pos par le coup de pied de l’âne : « Je ne crois pas qu’ils aient per­du dix fi­nales de suite à cause de l’ar­bi­trage. C’est peut­être autre chose. » Am­biance… ■

PHO­TO R. BRU­NEL

PLUS CO­PAINS. droite),

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.