Une pre­mière jour­née en­core tiède

Les ré­gio­naux en piste, hier, au stade du lac de Maine d’an­gers

La Montagne (Brive) - - Sports - À An­gers, Fran­cis La­porte

Du so­leil, mais, comme sou­vent, pas de perfs étin­ce­lantes, hier, à An­gers, pour la pre­mière jour­née des cham­pion­nats de France Elite.

Pas froid. La piste du stade du Lac de Maine éti­rait son tar­tan en­tiè­re­ment re­fait à neuf sous un jo­li so­leil à peine em­bê­té par quelques nuages, hier. Mais pas chaud, non plus. Comme sou­vent le pre­mier vo­let des France fit dans le tiède, sans en­core la sa­veur des perfs de ta­lent. Le ré­gime com­mun, des Au­ver­gnats et Li­mou­sins com­pris.

Alexine Tixier, par exemple, pre­mière ré­gio­nale en lice, ne fit pas re­fleu­rir sur la piste an­ge­vine son re­cord de fraîche date (48,23 m), la jeu­nette du CAA ne comp­tant qu’un es­sai à 40,55 m (12e) lors d’une en­trée dans les Elite qui peut néan­moins ser­vir pour son concours des France ju­niors à Châ­teau­roux dans une se­maine.

Ch­ris­tophe Ver­nède, lui, long­temps sep­tième avec son unique lan­cer à 65,84 m, vit le pas­sage dans la fi­nale du ja­ve­lot se re­fer­mer au der­nier mo­ ment de­vant lui. « À l’échauf­fe­ment, ça al­lait pas mal, mais sur élan com­plet, je n’étais pas prêt », re­gret­ta le Cler­mon­tois très gê­né par une bles­sure (ti­bia) tou­jours pré­sente.

Aux portes de la fi­nale : une mésa­ven­ture par­ta­gée à la lon­gueur par Ma­rie Mbuya Ma­la, l’es­poir con­ go­laise du Li­moges Athé, coin­cée là avec 5,94 m. Fan­ny Mo­ne­ger, en re­vanche, dé­mar­ra fort dans le sable d’an­jou. Ega­lant d’en­trée sa meilleure per­for­mance d’une sai­son qui n’a en­core d’es­ti­vale que le nom. « 6,06 m au pre­mier, ça ne m’était ja­mais ar­ri­vé. Et je sais que je peux faire mieux, j’en ai plus dans les jambes. Le pro­blème, conti­nua la blonde cler­mon­toise, c’est que je ne suis pas en­core tout à fait à l’aise sur mes nou­velles marques ». D’où un brin de dé­cep­tion, en­vo­lé au re­gard de la place ga­gnée ­ la sixième au fi­nal pour la der­nière des en­ga­ge­ments ­ et la ré­vi­sion ef­fec­tuée dans la pers­pec­tive des France es­poirs et de leur po­dium.

Jé­ré­my Jo­li­vet, quant à lui, connais­sait le ver­dict (14’51’’04) dès le start d’un 5.000 m qui par­tit sur un train de sé­na­teur. Avec… le Cler­mon­tois à sa tête. « Comme je tra­vaille beau­coup, que j’ai fi­ni mes dos­siers à 1 h 30 du ma­tin, et sa­chant que je n’avais pas les jambes pour te­nir la ca­dence, je me suis fait plai­sir, pen­dant 2 km ». Avant les ac­cé­lé­ra­tions, par­ti­cu­liè­re­ment aux 800 m, d’un Ham­dou­ni fa­cile.

Ru­ben Ga­do, en­fin, en­ta­ma par­fai­te­ment ses dix tra­vaux. En éga­lant son re­cord au 100 m (10’’83), en flir­tant avec sa meilleure lon­gueur (7,20 m). Mais le gau­cher n’ar­ri­va pas à ca­ler son poids (11,80 m). Lais­sa, dans la fou­lée, beau­coup d’éner­gie à la hau­teur (1,92 m au 3e es­sai) et fi­nit sur un 400 m moyen (49’’98). Son pour­tant re­cord de pre­mière jour­née (3.902 points) éloigne le dé­cath­lo­nien au­ver­gnat des 8.000 points… mais le rap­proche du po­dium (5e). Souf­fle­ra­t­il le show, pour la deuxième, au­jourd’hui ? ■

PHO­TO D’AR­CHIVES FRANCK BOILEAU

GA­DO. Cin­quième après la pre­mière jour­née, le dé­cath­lo­nien Ru­ben Ga­do peut se mê­ler à la ba­taille pour le po­dium au­jourd’hui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.