Nou­veau cap pour l’eu­rope

Dé­jà de pro­chaines étapes après la vic­toire du Brexit

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

Après avoir sus­pen­du son agen­da au ré­sul­tat du ré­fé­ren­dum bri­tan­nique, L’UE a plon­gé dès, hier ma­tin, dans une in­tense sé­quence de ren­dez-vous pour fixer un nou­veau cap aux Eu­ro­péens et pré­pa­rer leur vie sans le Royaume-uni.

Ras­su­rer les mar­chés. La Banque cen­trale eu­ro­péenne s’est dite prête à « four­nir des li­qui­di­tés sup­plé­men­taires ». En con­tact étroit avec les banques qu’elle su­per­vise, la BCE consi­dère que le sys­tème ban­caire de la zone eu­ro est « ré­sis­tant en termes de ca­pi­taux et de li­qui­di­tés ».

Des né­go­cia­tions au plus vite. Le Royaume­uni doit lan­cer les né­go­cia­tions sur sa sor­tie de L’UE « dès que pos­sible », ont in­sis­té hier les di­ri­geants des ins­ti­tu­tions de L’UE. « Nous nous te­nons prêts à lan­cer les né­go­cia­tions ra­pi­de­ment », ont sou­li­gné les pré­si­dents de la Com­mis­sion eu­ro­péenne, JeanC­laude Jun­cker, du Con­seil eu­ro­péen, Do­nald Tusk, et du Par­le­ment eu­ro­péen, Mar­tin Schulz.

En Al­le­magne. An­ge­la Mer­kel a convo­qué un mi­ni­som­met lun­di à Ber­lin avec ses ho­mo­logues fran­ çais et ita­lien, ain­si qu’avec Do­nald Tusk, pour « ana­ly­ser la si­tua­tion ». Au­jourd’hui, éga­le­ment à Ber­lin, les mi­nistres des Af­faires étran­gères des six pays fon­da­teurs de L’UE (France, Al­le­magne, PaysBas, Luxem­bourg, Bel­gique, Ita­lie) se réunissent pour évo­quer la ques­tion.

Un plan fran­co-al­le­mand ? D’après plu­sieurs sources, une ini­tia­tive du couple fran­co­al­le­mand est à l’étude pour re­don­ner une nou­velle pers­pec­tive à L’UE. Pa­ris se­ra « à l’ini­tia­tive pour que l’eu­rope se concentre sur l’es­sen­tiel », a pro­mis hier Fran­çois Hol­lande, ci­tant « la sé­cu­ri­té », « l’in­ves­tis­se­ment pour la crois­sance et pour l’em­ploi », « l’har­mo­ni­sa­tion fis­cale et so­ciale » et « le ren­for­ce­ment de la zone eu­ro ». In­ter­ro­gé hier sur le rôle du couple fran­co­al­le­mand, Jean­claude Jun­cker a in­di­qué en at­tendre « des prises de po­si­tion très claires ».

La Com­mis­sion au tra­vail. Une réunion des 28 com­mis­saires eu­ro­péens est pré­vue lun­di à Bruxelles pour plan­cher sur la mise en oeuvre pra­tique du Brexit. Avant même les ré­sul­tats du ré­fé­ren­dum, des ju­ristes de l’exé­cu­tif eu­ro­péen avaient été in­vi­tés à sus­pendre leurs pro­jets de va­cances en juillet pour se lan­cer sans tar­der dans le tra­vail ju­ri­dique at­ten­du.

Ses­sion ex­tra­or­di­naire du Par­le­ment eu­ro­péen. Les pré­si­dents des prin­ci­paux groupes po­li­tiques du Par­le­ment eu­ro­péen, où siègent 73 Bri­tan­niques sur les 751 sièges, se sont réunis hier en dé­but de ma­ti­née. Le pré­sident Mar­tin Schulz a convo­qué une ses­sion plé­nière ex­tra­or­di­naire mar­di. Le Par­le­ment eu­ro­péen de­vra in fine ap­prou­ver l’ac­cord de re­trait né­go­cié entre le Royau­meU­ni et L’UE.

Som­met à Bruxelles. Un som­met est pré­vu mar­di et mer­cre­di à Bruxelles entre les chefs d’état ou de gou­ver­ne­ment des 28 : le Brexit en se­ra as­su­ré­ment le su­jet prin­ci­pal. Do­nald Tusk a pré­ci­sé qu’il or­ga­ni­se­rait avec les 27 di­ri­geants res­tants une réunion « in­for­melle », en marge du som­met.

Ren­dez-vous à Bra­ti­sla­va. La Slo­va­quie pren­dra la suc­ces­sion des Pays­bas le 1er juillet, à la tête de la pré­si­dence tour­nante du Con­seil de L’UE, pour le deuxième se­mestre de 2016. À cette oc­ca­sion, les com­mis­saires eu­ro­péens se ren­dront à Bra­ti­sla­va pour la vi­site de dé­but de pré­si­dence. L’or­ga­ni­sa­tion du Brexit se­rait im­man­qua­ble­ment au me­nu. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.