Un choix « in­com­pré­hen­sible »

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

L’as­so­cia­tion Osez le Fé­mi­nisme a ex­pri­mé, hier, sa « plus pro­fonde in­di­gna­tion » et sa « co­lère » face au choix « in­com­pré­hen­sible » du par­ti Les Ré­pu­bli­cains d’in­ves­tir, aux lé­gis­la­tives de 2017, l’an­cien se­cré­taire d’état Georges Tron, qui a été ren­voyé aux as­sises pour « viols » et « agres­sions sexuelles » sur deux an­ciennes em­ployées de sa mai­rie de Dra­veil (Es­sonne). ■

NOU­VELLE MA­NI­FES­TA­TION ?

Les syn­di­cats (CGT, FO, So­li­daires, FSU, l’unef, L’UNL et FIDL) op­po­sés à la loi tra­vail ont de­man­dé à la pré­fec­ture de po­lice de Pa­ris de pou­voir ma­ni­fes­ter, mar­di, jour du vote du pro­jet de loi au Sé­nat, de Na­tion à Place d’ita­lie. Ils me­nacent de pour­suivre la mo­bi­li­sa­tion, en juillet, si le gou­ver­ne­ment reste « sourd » à leurs re­ven­di­ca­tions. ■

À PA­RIS COMME AILLEURS.

Le Con­seil consti­tu­tion­nel a don­né rai­son, hier, à Anne Hi­dal­go, va­li­dant la com­pé­tence du maire de Pa­ris, et non plus celle du pré­fet, pour les au­to­ri­sa­tions de tra­vailler le di­manche. Sai­sis d’une ques­tion prio­ri­taire de consti­tu­tion­na­li­té (QPC) par la ville de Pa­ris, les « Sages » ont es­ti­mé que « rien ne jus­ti­fiait que la ca­pi­tale ait un ré­gime dif­fé­rent des autres villes de France sur ce point, au nom du res­pect du prin­cipe d’éga­li­té ». ■

« LI­CEN­CIE­MENTS BOUR­SIERS ».

Près de la moi­tié des quelque 400 postes que No­kia va sup­pri­mer en France dans le cadre des ré­duc­tions d’ef­fec­tifs an­non­cées après sa fu­sion avec Al­ca­tel-lucent vont être « dé­lo­ca­li­sés vers les pays à bas coût » (Inde, Rou­ma­nie, Hon­grie, Po­logne, Por­tu­gal…), a af­fir­mé, hier, la CGT, en dé­non­çant des « li­cen­cie­ments bour­siers ». ■

« OC­CI­TA­NIE » VA­LI­DÉE.

Par 85 voix pour sur un to­tal de 158 et à l’is­sue d’un vif dé­bat, les conseillers de la ré­gion is­sue de la fu­sion ter­ri­to­riale entre Lan­gue­doc-rous­sillon et Mi­di-py­ré­nées ont re­bap­ti­sé, hier, du nom « Oc­ci­ta­nie » leur nou­velle en­ti­té ré­gio­nale. ■

HOL­LANDE AU PLUS BAS.

Une nette ma­jo­ri­té de Fran­çais (85 %), mais aus­si des seuls sym­pa­thi­sants de gauche (68 %), ne sou­haite pas que Fran­çois Hol­lande soit can­di­dat à l’élec­tion pré­si­den­tielle en 2017, se­lon un son­dage Odoxa dif­fu­sé hier. Les sym­pa­thi­sants de gauche sou­haitent en prio­ri­té une can­di­da­ture de Mar­tine Au­bry (50 %), de­vant celles d’ar­naud Mon­te­bourg (40 %), d’em­ma­nuel Ma­cron (37 %), de Ma­nuel Valls (36 %), et en­fin de Fran­çois Hol­lande (31 %, contre 68 %). ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.