Bu­vons

La Montagne (Brive) - - Vin Sur Vins - J.-Y.V.

Ar­rê­tons d’in­tel­lec­tua­li­ser le vin et de nous prendre pour des spé­cia­listes après avoir co­pié je ne sais quel bré­viaire à la mode. Ar­rê­tons de ré­ci­ter la le­çon des pe­tits maîtres, forts en com­men­taires. Comme la lit­té­ra­ture, le vin n’est ja­mais mieux ap­pré­hen­dé qu’en au­to­di­dacte après avoir bu verre après verre, sans a prio­ri pour sim­ple­ment se for­ger son opi­nion en bu­veur libre. Pour­quoi j’ap­pré­cie ? Pour­quoi je ne me lasse pas ? Pour­quoi j’ai en­vie de dé­cou­vrir d’autres goûts, d’autres ex­pres­sions ? Dé­gus­ter ce que l’on aime, re­dé­gus­ter, com­pa­rer à la ma­nière de Pas­cal : « je ne bois que du dé­sir qui m’en vient ». Oui, le vin est fait pour être bu et non pas ana­ly­sé !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.