L’is­lande face à sa dream team

À 21 heures, à Nice

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 Sports Euro 2016 - Be­noît Jac­que­lin be­noit.jac­que­lin@cen­tre­france.com

Mor­dus de foot an­glais, les Is­lan­dais af­frontent les « Th­ree Lions » en hui­tièmes de fi­nale, ce soir (21 heures), à Nice.

Ils étaient tout sou­rire, les Is­lan­dais, à l’is­sue de leur vic­toire sur l’au­triche (2­1), mer­cre­di der­nier. Ce suc­cès les en­voie non seule­ment en hui­tièmes pour leur pre­mière dans une grande com­pé­ti­tion in­ter­na­tio­nale, mais il leur a of­fert en plus l’op­por­tu­ni­té de se me­su­rer à l’an­gle­terre.

Pas rien, pour une île où la Pre­mier League est de­puis long­temps dif­fu­sée à pleins tubes ca­tho­diques et af­fi­chée en grand sur les écrans plats. « En Is­lande, on est très an­glo­phile ni­veau foot­ball », in­dique le co­sé­lec­tion­neur An­gle­terre. Hart - Wal­ker, Ca­hill (cap), Smal­ling, Rose - Al­li, Dier, Roo­ney - Lal­la­na, Kane, Stur­ridge Is­lande. Hall­dors­son - Sae­vars­son, Ar­na­son, R. Si­gurd­sson, Sku­la­son - Jo­hann Gud­mund­sson, Gun­nars­son (cap), G. Si­gurd­sson, Bjar­na­son - Sig­thors­son, Böd­vars­son. Ar­bitre. Da­mir Sko­mi­na (Slo). He i m i r Ha l l g r i m s s o n . « Eux ne nous connaissent peut­être pas tous, mais nous, on connaît tous les joueurs an­glais. Je pense que je pour­rais ci­ter tous leurs joueurs. »

« Je sup­porte l’an­gle­terre d’ha­bi­tude, ça va être spé­cial de les re­trou­ver en hui­tièmes. C’est un rêve qui de­vient réa­li­té de les af­fron­ter », avoue pour sa part Ka­ri Ar­na­son. Le dé­fen­seur a lui­même joué en An­gle­terre. Pas à Tot­ten­ham ou Chel­sea, comme ses ré­pu­tés co­équi­piers Gyl­fi Si­gurd­sson et Ei­dur Gud­john­sen ont pu le faire, mais à Ply­mouth et Ro­the­rham, de la D4 à la D2.

Bat­tue 6­1, en 2004, lors de sa der­nière confron­ta­tion avec l’an­gle­terre, l’is­lande d’hall­grim­sson sait qu’elle va de­voir li­vrer « le match par­fait ».

« Ils ont de grandes qua­li­tés in­di­vi­duelles et le mé­rite re­vient à Roy Hodg­son de les faire évo­luer de belle ma­nière. C’est une belle équipe. » Fair­play est aus­si un mot is­lan­dais. ■

ÉQUIPES PROBABLES

CONNAIS­SANCE. Le ca­pi­taine is­lan­dais Aron Gun­nars­son joue en An­gle­terre de­puis huit sai­sons, à Co­ven­try puis Car­diff.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.