La longue sai­son du rug­by fran­çais de aàz

Re­tour sur un cru in­ter­mi­nable qui a vu le sacre du Ra­cing 92, après vingt­six ans d’at­tente

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale - Va­lé­ry Le­fort

Il s’en est pas­sé des choses tout au long de cette sai­son ! Pe­tit flo­ri­lège, non ex­haus­tif, par le pe­tit bout de la lor­gnette.

Acomme Adieu. Ils ont tant don­né au Top 14. On ne re­ver­ra plus les Ha­ri­nor­do­quy, Mas, Pri­vat, Poi­tre­naud, Traille...

B comme Ber­nie. La­porte se re­tire de Tou­lon char­gé d’hon­neur. Trois coupes d’eu­rope, un Bren­nus, un doublé his­to­rique en cinq ans. Sa­cré bi­lan.

C comme Cham­pion. Le Ra­cing 92 est sa­cré 26 ans après son der­nier titre. Le Bren­nus reste donc en Ilede­france.

D comme Des­centes. Oyon­nax et Agen passent à la trappe. C’est la chute aux en­fers pour le club de l’ain, pour­tant qua­li­fié en coupe d’eu­rope. De là à dire que cette épreuve les a tués...

E comme Éter­ni­té. Cler­mont a bu­té pen­dant 40 ans à Castres avant de l’em­por­ter cette an­née (28­17). Un suc­cès his­to­rique qui a re­lan­cé L’ASM.

F comme Foule. Ils étaient 99.124 au Camp Nou pour la fi­nale Ra­cing­tou­lon à Bar­ce­lone. Re­cord mon­dial pour un match de clubs. Le rug­by fran­çais ne pour­ra plus ja­mais faire mieux.

G comme Ger­main. Le Bri­viste confirme ses ta­lents de mé­tro­nome. Il est le meilleur réa­li­sa­teur du Top 14 avec 319 points. C’est la deuxième fois qu’il dé­croche cette tim­bale.

H comme Hé­roïques. Les Ra­cing­men, ré­duits à 14 dès la 18e mi­nute en fi­nale après le car­ton rouge in­fli­gé à Ma­che­naud, ont in­ver­sé le cours des choses à 6­14. Pour l’em­por­ter 2921. Du ja­mais vu.

I comme Isa­belle. Le nom de notre consoeur de Ca­nal +, Isa­belle Ithur­bu­ru, est scan­dé dans tous les stades...

J comme Ju­meaux. Tra­vers et La­bit ont le même pré­nom (Laurent) et sont en­core cham­pions en­semble au Ra­cing après un pre­mier titre à Castres. Ils ne se quittent plus de­puis Mon­tau­ban.

K comme Kru­ger. Rem­pla­çant, le 2e ligne pa­ri­sien a chi­pé à « Ra­do » le bal­lon de la gagne pour le Ra­cing en de­mie avant de vo­ler en fi­nale une touche cru­ciale aux Tou­lon­nais qu’il re­join­dra la sai­son pro­chaine.

L comme Lo­ren­zet­ti. Le pré­sident du Ra­cing a « cra­ché » pen­dant 10 ans au bas­si­net avant d’être en­fin « payé » en re­tour. Très chère pas­sion...

M comme Ma­ra­thon. En rai­son de la Coupe du monde, le Top 14, qui avait dé­bu­té en août, s’est ache­vé un 24 juin. Vous avez dit dé­rai­son­nable ?

N comme Na­gu­sa. Avant, il y avait Na­la­ga. C’est au tour d’un autre Fid­jien d’en­fi­ler les es­sais. Cette fois, c’est l’ai­lier de Mont­pel­lier qui en ca­pi­ta­lise le plus (15 réa­li­sa­tions).

O comme Oue­drao­go. Le ca­pi­taine de Mont­pel­lier a osé dé­non­cer le trai­te­ment de son club en­vers Trinh­duc, autre mi­not his­to­rique is­su de la for­ma­tion hé­raul­taise. C’était un cri du coeur. À sa­luer dans un mi­lieu de plus en plus égoïste.

P comme Pac­tole. Le Top 14 va conti­nuer à rou­ler grand train avec la fu­ture manne des droits TV. Ca­nal + va payer 97 M€ par an de 2019 à 2023... Les stars étrangères (mais pas seule­ment hé­las) vont donc conti­nuer à af­fluer. Pas sûr que ce soit la meilleure des choses pour as­su­rer l’ave­nir d’un rug­by fran­çais schi­zo­phrène...

Q comme Que­relle. Celle qui ne fait qu’en­fler entre ceux qui pensent que ce Top 14, le« meilleur cham­pion­nat du monde » est « ma­gique » et ceux qui dé­noncent le « tou­jours plus d’étran­gers » qui em­pêche les jeunes ta­lents fran­çais de s’épa­nouir.

R comme Re­tours. Ceux de Lyon et de Bayonne qui re­trouvent lo­gi­que­ment l’élite.

S comme Sauveur. Le Ra­cing peut dire un im­mense mer­ci à son pi­lier droit Ta­mei­fu­na. Par deux fois, contre Tou­louse en bar­rages et face à Tou­lon en fi­nale, il est re­ve­nu sur le ter­rain à la der­nière mi­nute pour te­nir une mê­lée qui par­tait à vau­l’eau.

T comme Tra­gé­die. Pau a vé­cu trois deuils cette sai­son, avec les dé­cès du 2e ligne Da­mien Fèvre, de l’an­cien pré­sident An­dré Les­torte et en­fin du jeune pi­lier Bap­tiste Ce­ro­ni (exASM).

Le zé­ro poin­té du Stade Fran­çais

U comme Ubuesque. On en re­vient à ce ca­len­drier fou. Avec l’ar­ticle 9 de World rug­by qui donne la pri­mau­té aux sé­lec­tions, plu­sieurs joueurs ( Ver­meu­len, Da­vies, Cud­more, Char­te­ris) n’ont pas joué les phases fi­nales avec leur club. Quand le rug­by marche sur la tête...

V comme Vi­déo. Les dé­ci­sions de M. Bon­houre à Rennes lors de Cler­montRa­cing ont sus­ci­té l’ire des Au­ver­gnats, qui es­timent avoir été « vo­lés ».

Un cour­roux qui, de fac­to, a aus­si vi­sé l’ar­bitre de ter­rain, Alexandre Ruiz.

W comme White. Le ma­na­ger de Mont­pel­lier ir­rite beau­coup de monde en construi­sant à son image une équipe de Sud­afri­cains, en train de de­ve­nir une vé­ri­table sé­lec­tion du « Lan­gue­bok ». Un choix qui met à mal cette for­ma­tion qui fai­sait pour­tant l’hon­neur du MHR.

X comme Fac­teur X. For­cé­ment, c’est Dan Car­ter.. Le « meilleur j oueur du monde » a dis­pu­té trois fi­nales cette an­née : Coupe du monde, coupe d’eu­rope et Top 14 ! Avec deux suc­cès à la clé. Il a aus­si été élu meilleur joueur du match à Bar­ce­lone. La grande classe, même di­mi­nué.

Y comme Yoyo. Cler­mont ou l’ivresse de la mé­ta­mor­phose... Les Au­ver­gnats ont dé­bu­té sur les cha­peaux de roue, avant de plon­ger comme ja­mais ( trois dé­faites d’af­fi­lée à do­mi­cile cet hi­ver). Ils sont en­suite re­par­tis en trombe pour fi­nir 1ers du Top 14, dé­cro­chant neuf suc­cès en dé­pla­ce­ments sur treize pos­sibles (nou­veau re­cord).

Z comme Zé­ro Poin­té. C’est pour Pa­ris. Cham­pion de France l’an pas­sé, le Stade Fran­çais a vé­cu une sai­son cal­vaire, évi­tant la re­lé­ga­tion au terme d’un par­cours ca­tas­tro­phique de bout en bout. Une sai­son à ou­blier mais qui lais­se­ra for­cé­ment des traces... ■

DÉ­RIVE ? Mont­pel­lier tend à de­ve­nir une sé­lec­tion du « Lan­gue­bok » avec ses mul­tiples stars sud-afri­caines ( ici Bis­marck Du Ples­sis). Une main­mise qui dé­chire l’opi­nion...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.