Londres très in­quiète pour son dy­na­misme éco­no­mique

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

Le Brexit va-t-il cou­per les ailes au dy­na­misme de Londres ? La mé­ga­pole va for­cé­ment perdre en at­trait pour cer­tains in­ves­tis­seurs, avec d’in­évi­tables ré­per­cus­sions pour son éco­no­mie flo­ris­sante.

« Cer­taines en­tre­prises qui voient en Londres une plate­forme pour des­ser vir le mar­ché eu­ro­péen in­té­gré vont dé­pla­cer au moins une par­tie de leur siège dans d’autres villes de L’UE », pré­dit ain­si Greg Clark, spé­cia­liste en dé­ve­lop­pe­ment des villes au think­tank Broo­kings Ins­ti­tute. Une pre­mière banque, l’amé­ri­caine JPMo r g a n q u i e m p l o i e 16.000 per­sonnes au Royaume­uni, a fait sa­voir dès ven­dre­di qu’elle pour­rait dé­pla­cer des em­plois hors du pays. Se­lon l’agence de no­ta­tion Stan­dard and Poor’s, un cin­quième de l’ac­ti­vi­té ban­caire mon­diale est réa­li­sée à Londres.

Un e h é m o r r a g i e d e ban­quiers tou­che­rait la ville de plein fouet : le sec­teur fi­nan­cier y four­nit un em­ploi sur trois, soit 1,25 mil­lion de postes. Les ser vices dans leur en­semble re­pré­sentent 85 % des em­plois, ayant com­plè­te­ment sup­plan­té l’in­dus­tr ie ma­nu­fac­tur ière qui a long­temps fait la force de la mé­tro­pole. ■

PHO­TO AFP

PLACE FORTE. 1.25 mil­lion de per­sonnes tra­vaillent pour la fi­nance à Londres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.