Do­page : la bombe de France 2

La Montagne (Brive) - - Actu Télé - Jean-marc Ba­ren­ghi

À quelques jours du dé­part du Tour de France, la nou­velle en­quê­ted’ é lise lu cet et de« Cash in­ves­ti­ga­tion» va se­couer le pe­lo­ton.

Ce lui que le mi­lieu du sport sur­nom me le doc­teur ma­buse se re­trouve en­core une fois sur la sel­lette. « Nous nous in­té­res­sons à Ber­nard Sainz, un homme qui évo­lue dans le mi­lieu du sport de­puis main­te­nant près de qua­rante ans, nous ex­plique So­phie Le Gall, qui réa­lise ce do­cu­men­taire. Son­no­mes­tap­pa­ru à de nom­breuses re­prises dans des af­faires de do­page. Sainz ne donne ja­mais de pro­duits do­pants, il faut être très clair. Ce que les spor­tifs nous ra­content, c’ est qu’ il donne plu­tôt les pro­to­coles, les do sages pour fi­na­le­ment pou­voir se do­per sans être contrô­lé po­si­tif. »

Ce pra­ti­cien ho­méo­pathe, âgéde72ans, est­loind’êtreun in­con­nu. Cou­reur ama­teur dans les an­nées 60, il est de­ve­nu di­rec­teur spor­tif ad­joint de Pou­li­dor à la fin de sa car­rière, puis a plu­sieurs fois été in­quié­té par­la jus­tice dans des af­faires de do­page de­puis les an­nées 80. « Il a été pla­cé en 2015 sur une liste noire de l’union cy­cliste in­ter­na­tio­nale, pré­cise la jour­na­liste, les cou­reurs ont in­ter­dic­tion de tra­vailler avec lui. » Dans ces condi­tions, pour­quoi s’in­té­res­ser de nou­veau à lui? Élise Lu­cet ex­plique : « Un ho­no­rable cor­res­pon­dant nous a don­néu­ne­cléusb, conte­nant des cor­res­pon­dances par mail avec ber­nard sainz. El­les­ré­vèlent des re­la­tions entre ce mon­sieur et des cou­reurs tou­jours en exer­cice, ou d’ autres spor­tifs d’ailleurs, comme on le voit dans cette émis­sion avec un rug­by­man et une ten­nis­wo­man».P our­la jour­na­liste du ser­vice pu­blic, il­ne­fait au­cun doute que cet homme « qu’on croyait à la re­traite est tou­jours en ac­ti­vi­té ». Mais pas ques­tion d’en dire plus avant l’émis­sion.

« Ber­nard Sain­zest­tr ès pro­cé­du­rier, il at­taque tout ar­ticle qui lui dé­plaît, on fait très at­ten­tion avant la dif­fu­sion », se mé­fie So­phie Le Gall. Ré­pu­té pour la qua­li­té des es en­quêtes, « Cash in­ves­ti­ga­tion » ne de­vrait pas, ce soir en­core, dé­ro­gerà­la­règle. « Ave­cle­fait­qu’on ait réus­si à voir Ber­nard Sainz dé­li­vrer des pro­to­coles de do­page, que nous ayons réus­si à voir des choses que les po­li­ciers n’ont pas vues, oui, ça va faire beau­coup de bruit dans le monde du sport », pré­dit Élise Lu­cet.

« Cash in­ves­ti­ga­tion » à 22 h 35 sur France 2

ÉLISE LU­CET. Pour la jour­na­liste, il ne fait au­cun doute que Ber­nard Sainz « est tou­jours en ac­ti­vi­té ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.