Mo­bi­li­sa­tion des agents de l’hô­pi­tal « sous pres­sion »

Les condi­tions de tra­vail au coeur de la mo­bi­li­sa­tion au­jourd’hui

La Montagne (Brive) - - La Une - Émi­lie Auf­fret

Au­jourd’hui, les syn­di­cats FO et CFTC San­té or­ga­nisent une mo­bi­li­sa­tion sur les condi­tions de tra­vail des agents du centre hos­pi­ta­lier. Des agents de plus en plus sous pres­sion.

«In­fir­mières et ai­des­soi­gnantes en ont gros sur la pa­tate ». Et Gaëlle De­ma­ret, ai­de­soi­gnante en neurologie au centre hos­pi­ta­lier de Brive, en parle avec émo­tion. « Nous avons 23 pa­tients et des cas d’ur­gence ré­gu­liè­re­ment. Quand un pa­tient est en souf­france et qu’on ne peut in­ter­ve­nir im­mé­dia­te­ment, car dé­jà oc­cu­pé à autre chose, c’est ter­rible... On a vrai­ment un sen­ti­ment de tra­vail bâ­clé ».

Des for­ma­tions an­nu­lées parce qu’en sous­ef­fec­tif dans les ser­vices, des rap­pels qua­si­sys­té­ma­tiques sur les jours de re­pos, un nombre d’ar­rêts ma­la­die im­por­tant, des Comptes épargne temps (CET) qui ex­plosent… « Un jour, une in­fir­mière, gé­niale et très conscien­cieuse, s’est ef­fon­drée de­vant nous au mo­ment des trans­mis­sions. La pres­sion est telle qu’elle n’en pou­vait plus ».

Se­lon les syn­di­cats CFTC et FO san­té, « des ser­vices comme la gé­ria­trie, la mé­de­cine de ré­édu­ca­tion phy­sique, les ur­gences, la pneu­mo­lo­gie, la mé­de­cine po­ly­va­lente ren­contrent de réelles dif­fi­cul­tés. Quand il y a un manque à un en­droit, on prend des agents d’un autre ser­vice ou on ferme des lits. Nous sommes de vé­ri­tables pions », ren­ché­rit Ch­ris­tine La­barre, de la CFTC San­té.

« Au­jourd’hui, on est à un tel point qu’un ar­rêt ma­la­die grippe toute la ma­chine », sou­ligne Cé­lia Le­geard, pour FO.

Ex­plo­sion des ar­rêts

En 2015, le nombre moyen de jour d’ab­sences pour mo­tif mé­di­cal par agent at­teint 22,29 jours. « La moyenne na­tio­nale est aux alen­tours de 20 jours. Ce chiffre ne cesse de croître. Il était de 18,73 jours en 2013 ».

Les ser­vices tech­niques n’ont pas les mêmes pro­blé­ma­tiques, mais Laurent Ca­banes, re­pré­sen­tant FO, in­dique que « la charge de tra­vail aug­mente aus­si. De nou­veaux bâ­ti­ments sont sor­tis de terre, mais les ef­fec­tifs res­tent les mêmes. On fait même ap­pel à de la sous­trai­tance ».

Sur tous ces su­jets, les syn­di­cats FO et CFTC or­ga­nisent, au­jourd’hui, une as­sem­blée gé­né­rale de 14 heures à 16 heures en salle de con­fé­rence. Il s’agit éga­le­ment d’évo­quer le Grou­pe­ment hos­pi­ta­lier de ter­ri­toire, qui est en train de se mettre en place. ■

PHOTO PAS­CAL PERROUIN

AU QUO­TI­DIEN. Gaëlle De­ma­ret, Cé­lia Le­geard, Ch­ris­tine La­barre, Laurent Ca­banes et Ma­rie-laure Vau­rie lancent un ap­pel sur les dif­fi­cul­tés ren­con­trées par les agents hos­pi­ta­liers. Une mo­bi­li­sa­tion sur le thème des condi­tions de tra­vail a lieu au­jourd’hui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.