Le grand spec­tacle of­fert par les abeilles

La Montagne (Brive) - - Brive Dans L'arrondissement -

De­puis quelques jours, le so­leil est re­ve­nu sur la ré­gion et les api­cul­teurs ont ob­ser­vé, que de nom­breux es­saims quittent leurs ruches. Da­niel Bros, de­meu­rant au vil­lage de Ma­le­peyre, sur la com­mune de Cosnac et api­cul­teur ama­teur, avait consta­té éga­le­ment ce phé­no­mène.

De­puis trois jours, un es­saim de plus 20 milles abeilles se trou­vait au som­met d’un chêne, non loin de sa mai­son. Cet ar­ti­san re­trai­té, et pas­sion­né par les abeilles, a donc dé­ci­dé de le pié­ger, car il lui était im­pos­sible de mon­ter le cher­cher dans l’arbre.

Après avoir dé­po­sé une ru­chette dans son jar­din, il a re­mar­qué mer­cre­di soir, que quelques abeilles étaient en éclai­reuses, pour contrô­ler la ruche et fi­na­le­ment le len­de­main ma­tin, l’es­saim a quit­té les hau­teurs du chêne, afin de re­joindre son nou­veau ru­cher. Un spec­tacle ma­gni­fique à ob­ser­ver, car le bruit des ailes de quelques 20.000 abeilles est une chose as­sez rare à en­tendre.

Après 15 mi­nutes de tour­noie­ment, toutes les abeilles ont pris place dans la ruche. En prin­cipe comme a dé­cla­ré Da­niel Bros, les abeilles ne sont pas agres­sives, lors­qu’elles prennent le contrôle de leur nou­velle ha­bi­tat, en­suite pour faire des ma­ni­pu­la­tions pour les dé­pla­cer, il faut prendre des pré­cau­tions et le faire la nuit.

Quelques heures après avoir pris pos­ses­sion de leur nou­veau quar­tier, les bu­ti­neuses par­taient à la re­cherche des fleurs, pour com­men­cer à faire le miel. ■

ES­SAIM. Le bruit fait par 20.000 abeilles, en même temps est un beau spec­tacle so­nore.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.