Se­condes chances

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités - BERNARD STÉ­PHAN bernard.ste­phan@cen­tre­france.com

Mais que ve­nait faire Mat­teo Ren­zi dans le couple fran­co­al­le­mand ? On a bien com­pris que le pré­sident du Con­seil ita­lien était là pour évi­ter de trop mon­trer qu’an­ge­la et Fran­çois sont sur des lo­giques dif­fé­rentes, ils ont des élec­tions ca­pi­tales en 2017 qui se joue­ront sur des in­té­rêts di­ver­gents. Fran­çois Hol­lande doit ap­pa­raître comme ce­lui qui au­ra ini­tié une re­lance de l’eu­rope ba­sée sur le re­jet des po­li­tiques d’aus­té­ri­té, grâce à une al­liance de tous les so­ciaux­dé­mo­crates du conti­nent. An­ge­la Mer­kel au­ra in­té­rêt à pré­ser­ver l’al­lié com­mer­cial bri­tan­nique et à ne pas so­li­da­ri­ser tous les so­ciaux­dé­ mo­crates au risque d’en sor­tir très af­fai­blie.

La ren­contre de Ber­lin ne pou­vait donc pas ac­cou­cher d’autre chose que d’un com­mu­ni­qué com­mun à mi­ni­ma. C’est ce que la chan­ce­lière a ap­pe­lé « une nou­velle im­pul­sion » tout en consta­tant im­pli­ci­te­ment que les Bri­tan­niques iront à leur rythme. Ce qui est bien le mi­ni­mum à at­tendre du couple fran­co­al­le­mand qui tente de pré­ser­ver la forme.

La ques­tion po­sée aux chefs d’états réunis au­jourd’hui, est la sui­vante : comment sau­ver l’eu­rope ? Au fond qu’im­porte le Brexit et qu’im­porte la date à la­quelle il se­ra ac­ti­vé, et même s’il se­ra fi­na­le­ment consom­mé par les Bri­tan­niques. Car en ef­fet, au risque de dis­lo­quer l’eu­rope, le Brexit me­nace dé­sor­mais de dis­lo­quer le Royaume-Uni, ce qui fe­ra ré­flé­chir d’au­tant plus tous les su­jets bri­tan­niques avant d’al­ler au bout de la lo­gique du ré­sul­tat du ré­fé­ren­dum.

Mal­gré la fai­blesse de leur com­mu­ni­qué An­ge­la Mer­kel et Fran­çois Hol­lande ont dou­ble­ment rai­son. Pre­miè­re­ment en don­nant une se­conde chance à des Bri­tan­niques qui ont vo­té avec passion et se ré­veillent avec rai­son. Deuxiè­me­ment en don­nant une se­conde chance à l’union pour faire émer­ger les ré­formes et sau­ver l’eu­rope de la paix. Une cer­ti­tude : il faut sor­tir de l’eu­rope tech­no­cra­tique et re­trou­ver la voie dé­mo­cra­tique. Sans quoi re­jet et re­pli na­tio­na­liste ga­gne­ront. Mais la ma­chine Eu­rope, monstre an­ky­lo­sé, est­elle prête à cette gym­nas­tique de la ré­no­va­tion ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.