Fresque contro­ver­sée

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

Le maire de Gre­noble, Éric Piolle (EELV), a in­vo­qué, hier, la « li­ber­té d’ex­pres­sion, qui fait par­tie des bases fon­da­men­tales de la Ré­pu­blique » après la po­lé­mique sus­ci­tée par une oeuvre d’art ur­bain ju­gée « an­ti-po­lice » et réa­li­sée dans le cadre d’un fes­ti­val sub­ven­tion­né par la mu­ni­ci­pa­li­té (photo AFP). Due à l’ar­tiste Goin, cette pein­ture re­pré­sente une femme à terre, te­nant un dra­peau bleu-blanc-rouge ef­fi­lo­ché, frap­pée par deux po­li­ciers en te­nue an­ti-émeute, dont l’un tient un bou­clier sur le­quel est écrit « 49-3 ». Cette fresque a sus­ci­té de nom­breuses condam­na­tions de par­le­men­taires, de droite comme de gauche, qui ont de­man­dé à ce qu’elle soit ef­fa­cée. « Plein soutien aux po­li­ciers qui pro­tègent chaque jour les Gre­no­blois », a même ré­agi le mi­nistre de l’in­té­rieur, Bernard Ca­ze­neuve, dans un mes­sage sur twee­ter, en es­ti­mant que ces der­niers at­ten­daient du maire « qu’il leur dise ses re­grets ». ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.