Un al­pha­bet au pied de la lettre

Al­pha­por­ce­laine veut re­don­ner le goût de la lettre par le tou­cher

La Montagne (Brive) - - L'économie En Limousin - Anne-so­phie Pé­de­gert

Franck Pa­gnoux vient de créer un al­pha­bet en por­ce­laine de Li­moges par amour des lettres et de la ma­tière. Ob­jec­tif : pro­po­ser des ca­deaux ori­gi­naux, mais pas que…

A41 ans, Franck Pa­gnoux vient de créer à Li­moges sa mi­cro­so­cié­té, Al­pha­por­ce­laine. Son idée ? Fa­bri­quer des lettres de l’al­pha­bet en por­ce­laine de Li­moges, de 4 cm de haut, blanche, émaillée ou biscuit, en­tiè­re­ment per­son­na­li­sables pour « re­trou­ver le goût des lettres par le tou­cher ». « La lettre, ex­plique­t­il, c’est la base de notre lan­gage, source de dia­logue et d’échange. J’ai dé­ve­lop­pé plu­sieurs concepts, ex­plique­t­il. Je vais com­men­cer par la par­tie évé­ne­men­tielle, pour les par­ti­cu­liers et pour les en­tre­prises. J’ai­me­rai en­suite al­ler sur d’autres dé­ve­lop­pe­ments : lu­dique, mé­di­cal, pé­da­go­gique, dé­co­ra­tif… »

Fa­bri­ca­tion lo­cale

Pour conce­voir ces lettres, Franck Pa­gnoux s’est rap­pro­ché d’un fa­bri­cant li­mou­geaud, Gré­go­ry Ro­sen­blat, gé­rant de la so­cié­té Por­ce­laine Ar­quié. Pour les per­son­na­li­ser, il a fait ap­pel à une autre so­cié­té, elle aus­si im­plan­tée à Li­moges, Ego Dé­co, spé­cia­li­sée dans la dé­co­ra­tion sur por­ce­laine. « L’es­thé­tique était im­por­tante, confie­til mais ce qui était im­por­tant c’était de faire les lettres simples, pour pou­voir les per­son­na­li­ser. Le tou­cher aus­si était im­por­tant. Ces lettres peuvent ser­vir de carte de vi­sites mais aus­si de sup­port pour des évé­ne­ments. Je viens par exemple de réa­li­ser une com­mande pour un col­loque. J’ai aus­si réa­li­sé deux lettres pour des par­ti­cu­liers pour le bap­tême de deux en­fants. »

Franck Pa­gnoux dis­pose au­jourd’hui d’une quin­zaine de lettres, prêtes à être fa­bri­quées, per­son­na­li­sées, et em­bal­lées dans des cof­frets en car­tons ou des sacs en toile. Le reste se­ra pro­duit pro­chaine­ ment. « L’es­pace com­mu­ni­ca­tion sur les lettres est li­mi­tée, sou­ligne­t­il. L’écrin car­ton per­met à une en­tre­prise ou un par­ti­cu­lier d’ajou­ter sur la boite un mes­sage com­plé­men­taire pour une oc­ca­sion par­ti­cu­lière. J’avais dé­ve­lop­pé une gamme cou­leur, mais je ne vais pas le faire, car ce­la ne cor­res­pond pas du tout à ce que je veux. C’est sur­fait et ce­la casse com­plè­te­ment l’ef­fet por­ce­laine. J’ai gar­dé quelque chose d’as­sez simple, épu­ré mais très ef­fi­cace. »

Al­truiste. Franck Pa­gnoux mise sur un dé­ve­lop­pe­ment in­ter­na­tio­nal mais sans faire de la pro­duc­tion de masse. Car der­rière mon pro­jet de « bu­si­ness pas­sion » se cache un pro­jet beau­coup plus phi­lan­thro­pique. Le jeune chef d’en­tre­prise ai­me­rait en ef­fet pou­voir of­frir à des en­fants, dans les écoles, des centres spé­cia­li­sés, les centres aé­rés… des sacs de lettres pour fa­vo­ri­ser la mé­mo­ri­sa­tion par le tou­cher. ■

Contact. Franck Pa­gnoux (06.62.60.15.21). Mail : al­pha­por­ce­laine@gmail.com. Fa­ce­book : al­pha­por­ce­laine. In­ter­net : www.al­pha­por­ce­laine.fr.

PHO­TO THO­MAS JOUHANNAUD

FRANCK PA­GNOUX. Son con­cept de­vrait sé­duire ceux qui sont à la re­cherche de ca­deaux ori­gi­naux « made in Li­moges ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.