Plein cap sur l’atout na­ture

L’as­sem­blée de Cor­rèze Tou­risme s’est te­nue hier à Tulle

La Montagne (Brive) - - Corrèze Actualité -

À l’oc­ca­sion de l’as­sem­blée gé­né­rale de Cor­rèze Tou­risme, le pré­sident de la struc­ture, Jean-claude Ley­gnac, fait le point sur les orien­ta­tions dé­par­te­men­tales au sein de la grande ré­gion Nou­velle-aqui­taine.

Pro­pos re­cueillis par Ju­lien Ba­chel­le­rie

Mettre en lu­mière les spé­ci­fi­ci­tés cor­ré­ziennes au sein de la grande Ré­gion mais aus­si tra­vailler avec les ou­tils d’au­jourd’hui : le tou­risme en Cor­rèze mise sur la na­ture et des hé­ber­ge­ments de qua­li­té. État des lieux avec pré­sident de l’agence de dé­ve­lop­pe­ment et de ré­ser­va­tion tou­ris­tiques Cor­rèze Tou­risme Jean­claude Ley­gnac.

■ Quels sont au­jourd’hui les pu­blics vi­sés pour Cor­rèze Tou­risme ? Nous sou­hai­tons tra­vailler à deux échelles : celle lo­cale, avec des pro­po­si­tions de niche ­ l’iti­né­rance, les voi­tures an­ciennes, la pêche… ­ et celle in­ter­na­tio­nale avec des es­paces comme la val­lée de la Dor­dogne et la val­lée de la Vé­zère, qui sortent même du ter­ri­toire. ■ Sur quoi mi­sez-vous pour in­ci­ter les tou­ristes à ve­nir dans le dé­par­te­ment ? Nous avons ici la chance d’avoir une na­ture pré­ser­vée et très di­ver­si­fiée : le nord de la Cor­rèze plu­tôt mon­ta­gneux, les pla­teaux de la Xain­trie, la val­lée de la Dor­dogne et le Causse… ■ Quelles ont été les der­nières réa­li­sa­tions ? En ma­tière de pêche, par exemple, un gros tra­vail de la­bel­li­sa­tion se pour­suit sur des par­cours : « pêche pas­sion mouche » entre Ar­gen­tat et Beau­lieu ; « car­nas­sier » sur la Cor­rèze ; un plus orien­té « fa­milles » sur la Vé­zère. Par ailleurs, en ma­tière d’hé­ber­ge­ment, nous avons de belles réa­li­sa­tions comme au do­maine de Taysse, avec des mai­sons sur l’eau et des tentes comme on en voit au Cos­ta Ri­ca. Les ca­banes dans les arbres, qui se sont dé­ve­lop­pées à plu­sieurs en­droits en Cor­rèze, ren­contrent éga­le­ment du suc­cès. Si­non, nous al­lons créer un es­pace sen­sible dé­par­te­men­tal sur les gra­vières d’ar­gen­tat. En­fin, nous sommes tou­jours à la re­cherche de por­teurs de pro­jet sur des hé­ber­ge­ments de grande ca­pa­ci­té ­ su­pé­rieurs à 150 places ­ dont nous man­quons en Cor­rèze. ■ Comment l’agence se po­si­tionne-t-elle au­jourd’hui dans la grande ré­gion Nou­velle-aqui­taine ? La vi­ce­pré­si­dente en charge du Tou­risme San­drine Der­ville nous a ren­du vi­site au­jourd’hui [hier, ndlr ]et nous sommes dans une dy­na­mique de co­construc­tion des dé­par­te­ments dans la grande Ré­gion. Jus­qu’ici, la po­li­tique était plu­tôt à un ef­fa­ce­ment des dé­par­te­ments au pro­fit de la ré­gion. Au­jourd’hui, nous sommes da­van­tage dans une po­li­tique gé­né­rale de la grande Ré­gion, mais au sein de la­quelle nous avons à jouer un rôle fort grâce à notre iden­ti­té et à nos atouts. ■ Ne crai­gnez-vous pas un dés­équi­libre entre la par­tie lit­to­rale et nos ré­gions ru­rales ? Nous sa­vons qu’une pé­réqua­tion va être mise en place pour nos zones ru­rales, ce qui est très im­por­tant pour nos ter­ri­toires et le dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique. ■

PHO­TO A. GAU­DIN

SUC­CÈS. A l’image de La Ferme des his­toires mé­lan­gées, à Sexcles, les ca­banes sont par­ti­cu­liè­re­ment pri­sées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.