« Oui, on prend des risques et on les as­sume ! »

La Montagne (Brive) - - Brive Vivre Sa Ville -

La dé­li­bé­ra­tion 138, concer­nant une avance rem­bour­sable de 100.000 € à l’en­tre­prise Green Ha­bi­tat, a sus­ci­té le dé­bat entre élus.

« Pour­quoi celle­ci et pour­quoi pas une autre ? Sur quels cri­tères ? Quelles sont les ga­ran­ties de créa­tion d’em­plois ? » Phi­lippe Tillet, ad­joint à Ju­geals­na­za­reth, a son­né la charge sur cette dé­li­bé­ra­tion qui pro­po­sait de don­ner un coup de pouce à une en­tre­prise qui compte réa­li­ser des ha­bi­ta­tions à par­tir de conte­neurs ma­ri­times. Elle dit vou­loir créer cin­quante em­plois à terme sur la zone ouest de Brive.

Le pré­sident, Fré­dé­ric Sou­lier, s’est mon­tré quelque peu aga­cé. « Vous en connais­sez beau­coup, vous, des por­teurs de pro­jet ? Bien sûr, on peut avoir des ap­proches dif­fé­rentes de l’éco­no­mie mais c’est de l’ar­gent qu’on re­trou­ve­ra. Ce n’est pas de la sub­ven­tion ». L’élu n’a pas omis d’évo­quer Brown Eu­rope. « Il y avait 80 em­plois pré­vus. Ils n’y sont pas ».

Le di­rec­teur de Brive En­tre­prendre a pré­ci­sé que « toutes les avances rem­bour­sables contrac­tées de­puis 2002 ont été re­cou­vrées ». Cy­ril La­lisse est aus­si mon­té au cré­neau. « On n’a pas d’ar­gent pour le bud­get mais on peut se sub­sti­tuer aux banques. On aide une seule en­tre­prise avec la moi­tié de l’en­ve­loppe que l’on peut ac­cor­der. Ça me gêne ». An­dré Pam­bout­zo­glou en a re­mis une couche avant qu’hen­ri Sou­lier ne sorte de ses gonds : « Si on ne croit pas en l’en­tre­prise, on croit en quoi ? ». Ch­ris­tian Pra­day­rol a re­mis les choses au clair : « L’éco­no­mie, c’est une de nos com­pé­tences. Oui, on prend des risques. Mais on les as­sume ». La dé­li­bé­ra­tion a été vo­tée avec un vote contre et cinq abs­ten­tions. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.