Sa­muel Um­ti­ti, prêt à être lâ­ché dans l’arène ?

Le dé­fen­seur de l’olym­pique Lyon­nais de­vrait être ali­gné pour rem­pla­cer Ra­mi, sus­pen­du

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 -

Une plon­gée dans l’in­con­nu : for­te­ment pres­sen­ti pour pal­lier la sus­pen­sion d’adil Ra­mi en dé­fense cen­trale, Sa­muel Um­ti­ti va sou­dai­ne­ment être pro­je­té en pre­mière ligne dans un quart de fi­nale de l’eu­ro, di­manche face à l’is­lande, alors qu’il n’a au­cune ex­pé­rience en équipe de France.

À seule­ment 22 ans, le joueur lyon­nais va dé­cou­vrir un nou­veau monde et sen­tir le poids im­mense de la pres­sion qui en a bri­dé plus d’un sous le maillot bleu. Di­manche au Stade de France, où il risque fort de croi­ser la route de Kol­beinn Sig­thors­son, l’at­ta­quant is­lan­dais du FC Nantes, il ne s’agi­ra plus d’un simple match de Li­ gue 1, voire d’une ren­contre de phase de poules de Ligue des cham­pions. « Il est tout à fait ca­pable de sup­por­ter la pres­ sion, es­time Pierre Man­kows­ki, qui l’a di­ri­gé chez les moins de 20 ans, cham­pions du monde en 2013. Il se­ra prêt, si on fait ap­pel à lui. Des matches im­por­tants, il en a dé­jà joué. »

Le Lyon­nais pour­rait donc connaître une pro­mo­tion express, lui qui n’était que simple ré­ser­viste au dé­part de l’aven­ture avant que le for­fait de Jé­ré­my Ma­thieu ne lui ouvre les portes de l’eu­ro. Mais il ne fait peu­têtre qu’ac­cé­lé­rer un des­tin iné­luc­table.

Vain­queur du Mon­dial U20 avec Paul Pog­ba et Lu­cas Digne, ca­pi­taine en Es­poirs, Um­ti­ti fait par­tie des grands es­poirs du football fran­çais à son poste et au­rait dé­jà ta­pé dans l’oeil du FC Bar­ce­lone, prêt à le dé­bau­cher cet été. Signe de l’énorme po­ten­tiel du na­tif de Yaoun­dé.

Des­champs a long­temps été scep­tique à son su­jet et avait raillé à l’au­tomne der­nier ses pres­ta­tions en C1. Les cir­cons­tances et la ter­rible hé­ca­tombe qu’a connue avant l’eu­ro la dé­fense fran­çaise, pri­vée de Va­rane, Sa­kho et Ma­thieu, n’ont pas vrai­ment lais­sé d’autres choix au sé­lec­tion­neur que de l’in­té­grer dans ses 23.

Outre la pres­sion, il lui fau­dra aus­si domp­ter sa forte per­son­na­li­té qui lui avait va­lu une ex­clu­sion en de­mi­fi­nale du Mon­dial U20. ■

UM­TI­TI. Il de­vrait jouer son pre­mier match en bleu, di­manche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.