Unai Eme­ry prend les com­mandes

L’an­cien en­traî­neur du FC Sé­ville dé­barque au Pa­ris SG

La Montagne (Brive) - - Sports L'Actu Nationale -

Comme pré­vu, Unai Eme­ry, qui ga­gné les trois der­nières Eu­ro­pa League, la pe­tite Coupe d’eu­rope, avec Sé­ville, a pris of­fi­ciel­le­ment le poste d’en­traî­neur du Pa­ris SG, hier, où il est cen­sé ame­ner les qua­li­tés de me­neur d’hommes qui ont fait dé­faut à Laurent Blanc aux yeux des di­ri­geants pa­ri­siens.

Eme­ry, tech­ni­cien es­pa­gnol de 44 ans, s’est en­ga­gé jus­qu’en 2018. Les condi­tions fi­nan­cières au­tour de cette si­gna­ture n’ont pas été pré­ci­sées. Les mé­dias es­pa­gnols avaient évo­qué une « offre im­pos­sible à re­fu­ser », sans don­ner d’éva­lua­tion.

Un vé­ri­table me­neur d’hommes

« C’est avec beau­coup de fier­té que j’ai ac­cep­té la mis­sion d’en­traî­ner le Pa­ris SG, dé­clare le tech­ni­cien es­pa­gnol dans un com­mu­ni­qué trans­mis par la for­ma­tion pa­ri­sienne. Ce club est de­ve­nu l’un des plus puis­sants d’eu­rope ces der­nières sai­sons et je suis à la fois heu­reux et ho­no­ré de l’ai­der à me­ner à bien ses plus grandes am­bi­tions ».

« Je sais qu’il existe une im­mense pas­sion au­tour du Pa­ris SG et je vais don­ner le meilleur pour of­frir à ses mil­lions de fans de grands mo­ments de joie », conclut l’an­cien mi­lieu de la Real So­cie­dad.

Nas­ser Al­khe­laï­fi, pré­sident du PSG, es­time que « Unai va ap­por­ter au club toute son ex­pé­rience, sa pas­sion et ses grandes qua­li­tés aus­si bien en termes de ma­na­ge­ment que sur le plan hu­main ».

« Il a un ta­lent avé­ré pour ti­rer le meilleur d’une équipe. Je suis convain­cu que nos fans ai­me­ront le style spec­ta­cu­laire de football que notre équipe joue­ra sous la di­rec­tion d’unai », sou­ligne le di­ri­geant qa­ta­ri.

Le PSG, fâ­ché d’avoir été éli­mi­né pour une qua­trième fois consé­cu­tive en quarts de fi­nale de la Ligue des cham­pions, ob­jec­tif su­prême du club, a ré­si­lié le contrat de Laurent Blanc qui cou­rait jus­qu’en 2018. Se­lon le quo­ti­dien L’équipe, Blanc a tou­ché en contre­par­tie une in­dem­ni­té re­cord de 22 mil­lions d’eu­ros.

Eme­ry a été choi­si pour ses qua­li­tés de me­neur d’hommes. C’est ce qui man­quait à Blanc se­lon Nas­ser Al­khe­laï­fi, qui avait li­vré un en­tre­tien au vi­triol à son su­jet dans Le Pa­ri­sien dé­but juin : « Deux heures avant le match re­tour à Man­ches­ter (en quarts de fi­nale de la C1), je sa­vais qu’on al­ lait perdre, je ne sen­tais pas les joueurs ».

Le nou­veau coach du PSG n’a certes pas le cha­risme de Jür­gen Klopp, l’ex­pé­rience de Car­lo An­ce­lot­ti, le pal­ma­rès de Pep Guar­dio­la. Mais le lon­gi­ligne Basque, ti­gnasse sombre et re­gard ardent, est un tech­ni­cien à fort ca­rac­tère, un tac­ti­cien roué et un per­fec­tion­niste, grand adepte des pré­pa­ra­tions vi­déos.

Il n’a ja­mais gé­ré de grandes stars

De grosses in­ter­ro­ga­tions de­meurent tou­te­fois. Il n’a ja­mais réus­si hors d’es­pagne, son ex­pé­rience au Spar­tak Mos­cou ayant tour­né court (moins de six mois), et il n’a ja­mais eu à gé­rer, à Sé­ville (20132016), Va­lence (2008­2012) ou Al­me­ria (2006­2008) un ves­tiaire rem­pli de stars.

En­fin, en Ligue des cham­pions, les pres­ta­tions de ses équipes n’ont pas été fran­che­ment mar­quantes, avec no­tam­ment une évic­tion dès la fin de la phase de groupes en 2015.

Dans Le Pa­ri­sien, Nas­ser Al­khe­laï­fi dé­voi­lait dé­but juin son dé­sir de « joueurs qui ap­por­te­ront en­core plus à l’équipe », qui « mangent le ga­zon, prêts à mou­rir pour le club et pour ce maillot ». Le PSG ver­sion Eme­ry pour­rait com­men­cer son mar­ché par un jeune me­neur de jeu ar­gen­tin, Gio­van­ni Lo Cel­so (20 ans). ■

EN­FIN ! L’ar­ri­vée d’unai Eme­ry était an­non­cée de­puis plu­sieurs se­maines. Elle a été confir­mée hier par le club pa­ri­sien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.