ELI­ZA­BETH ET GEORGES PE­NILLA

Pa­rents d’ac­cueil d’iz­zy

La Montagne (Brive) - - Tulle -

Est-ce la pre­mière fois que vous ac­cueillez un étu­diant étran­ger ? Nous avons dé­jà re­çu une jeune Al­le­mande l’an­née der­nière, et nous re­ce­vrons un Thaï­lan­dais qui ne parle pas un mot de fran­çais, en sep­tembre pro­chain.

En quoi ac­cueillir est-ce bé­né­fique pour vous ? Les jeunes viennent pour ap­prendre notre langue, pas pour nous ap­prendre la leur. Nous, on en pro­fite hu­mai­ne­ment. C’est un échange cultu­rel pas­sion­nant.

N’est-il pas stres­sant de re­ce­voir un in­con­nu du­rant plu­sieurs mois dans son foyer fa­mi­lial ? On fait part de nos cri­tères de pré­fé­rence à l’as­so­cia­tion. Nous, nous sou­hai­tions quel­qu’un proche de la mu­sique. Après, quand on sait qui on re­çoit, on prend quand­même un pre­mier contact par mail, mal­gré que ce ne soit pas simple. On garde tout de même le sta­tut de fa­mille d’ac­cueil.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.