Les ré­serves du pro­jet de fu­tur mu­sée

Les élus ont par­lé du pro­jet de fu­tur mu­sée dans le contexte gé­né­ral du quar­tier et de la ville

La Montagne (Brive) - - Tulle - Alain Al­bi­net alain.al­bi­net@cen­tre­france.com

Une étude se­ra ef­fec­tuée, d’ici au 14 juillet, sur la fai­sa­bi­li­té d’un mu­sée dans les lo­caux de la Banque de France. Ren­du en sep­tembre, le rap­port, s’il est po­si­tif, ser­vi­ra de base à un pro­jet pou­vant abou­tir au dé­but du pro­chain man­dat.

Alors que le Conseil mu­ni­ci­pal va prendre ses va­cances d’été, un ar­chi­tecte du mi­nis­tère de la culture pas­se­ra une par­tie du sien à ré­di­ger un rap­port sur la fai­sa­bi­li­té d’une im­plan­ta­tion du fu­tur mu­sée de Tulle dans les lo­caux de la Banque de France, place Ma­schat. En pré­sen­tant les grandes lignes de ce pro­jet, à la séance de mar­di soir, Yan­nick Sé­guin a in­di­qué que ce spé­cia­liste vi­si­te­rait les lo­caux, avant le 14 juillet, et ren­drait son tra­vail, gra­tuit, en sep­tembre.

5 à 6 mil­lions d’€

L’élu en charge de la culture a re­si­tué le pro­jet dans son en­semble en pré­ci­sant qu’il de­vait re­cé­ler no­tam­ment les col­lec­tions de 438 ac­cor­déons, de plu­sieurs cen­taines d’armes, mais aus­si de den­telles au poinct de Tulle et di­vers ob­jets et oeuvres rap­pe­lant l’his­toire des in­dus­tries et sa­voir faire des hommes et des femmes de ce ter­ri­toire.

Le ca­drage fi­nan­cier a été éta­bli au­tour de 5 à 6 mil­lions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ment, avec un fonc­tion­ne­ment « qui ne doit pas gé­né­rer de dé­penses sup­plé­men­taires à ce qui existe ac­tuel­le­ment », soit 8 agents ré­par­tis sur 4 sites. « Nous quit­te­rons la gra­tui­té pour un ta­rif moyen de l’ordre de 6 eu­ros », a pré­ci­sé Yan­nick Sé­guin, qui a es­ti­mé le nombre d’en­trées entre 12.000 et 15.000 par an, pour un mu­sée qui n’ex­cé­de­rait pas 1.500 m2 de sur­face. Il a in­di­qué que deux lo­ca­li­sa­tions res­taient tou­jours en balance pour ce fu­tur équi­pe­ment : Soit le bâ­ti­ment de la Banque de France, soit l’ac­tuel mu­sée des armes, dans le quar­tier de Soul­hac.

L’in­con­nue de L’IFSI

« Le pre­mier pro­jet ne pour­ra se faire qu’avec la ré­ha­bi­li­ta­tion du quar­tier de la place Ma­schat », a sou­li­gné Yan­nick Se­guin. Le maire ajou­tant que le trans­fert de l’ins­ti­tut de soins in­fir­miers (IFSI), du centre hos­pi­ta­lier aux an­ciens lo­caux de GIAT, « se­ra dé­ter­mi­nant, ain­si que la pos­si­bi­li­té d’ins­tal­ler un par­king en si­lo ». Ber­nard Combes a dit qu’il avait de « bons es­poir » de voir avan­cer ce pro­jet pour une réa­li­sa­tion au tout dé­but du pro­chain man­dat, « sans aug­men­ter la dette de la ville ». Il a par­lé « d’im­por­tants mé­cènes qui sont prêts à ve­nir, avec des sommes al­lant de 200.000 à 800.000 eu­ros ».

En at­ten­dant un co­mi­té tech­nique se­ra char­gé de ré­di­ger un pro­jet scien­ti­fique et un co­mi­té de pi­lo­tage pré­pa­re­ra les fu­tures prises de dé­ci­sions. Pour l’op­po­si­tion, Na­tha­lie Thys­sier a po­sé la ques­tion du stationnement des cars no­tam­ment et at­ten­dra le ren­du des études pour se pro­non­cer.

D’autres dos­siers

Sup­pres­sion d’un bu­reau de vote. Le bu­reau de vote du col­lège Victor­hu­go étant par­ti­cu­liè­re­ment in­con­for­table et pas fa­cile d’ac­cès, le Conseil mu­ni­ci­pal a dé­ci­dé, à l’una­ni­mi­té, de le sup­pri­mer et de ré­par­tir les élec­teurs sur les bu­reaux de Ma­rie­laurent, de la mai­rie et de l’au­ze­lou. (Le dé­tail à lire dans une pro­chaine édi­tion).

Tra­vaux à Le­clerc. La ces­sion d’une par­celle de ter­rain à Cueille a été l’oc­ca­sion de le­ver le voile sur un pro­jet de mo­di­fi­ca­tion de la ga­le­rie com­mer­ciale et de fu­turs tra­vaux d’un par­king à étages sur l’ac­tuel par­king de l’hy­per­mar­ché. Ces pro­jets doivent être pré­sen­tés à la com­mis­sion dé­par­te­men­tale d’ur­ba­nisme com­mer­cial du 4 juillet. ■

PHOTO L. PAVOZ

PLACE MA­SCHAT. Les lo­caux de la Banque de France ac­cueille­ront-ils le fu­tur mu­sée ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.