Bou­han­ni opé­ré à une main et for­fait

Après une al­ter­ca­tion dans son hô­tel au cham­pion­nat de France

La Montagne (Brive) - - Tour De France 2016 -

Na­cer Bou­han­ni a payé cher sa brève trans­for­ma­tion en boxeur : le Fran­çais, un des meilleurs sprin­teurs mon­diaux, a dé­cla­ré for­fait hier, pour le Tour de France, à trois jours du dé­part, à cause d’une bles­sure à la main droite.

L’af­faire re­monte à la nuit du sa­me­di au di­manche pré­cé­dant la course en ligne des cham­pion­nats de France à Ve­soul. Bou­han­ni, em­me­né aux ur­gences de l’hô­pi­tal, a dû re­ce­voir quatre points de su­ture.

« Une agres­sion sur­ve­nue à l’hô­tel », ex­plique l’équipe Co­fi­dis à propos de l’in­ci­dent. Le Lor­rain, qui pra­tique la boxe pen­dant l’in­ter­sai­son, au­rait ré­agi au va­carme noc­turne pro­vo­qué par des per­sonnes émé­chées près de sa chambre.

La main ban­dée, Bou­han­ni a pris part au cham­pion­nat de France qu’il a aban­don­né en cours de route. Si sa for­ma­tion se mon­trait en­core op­ti­miste lun­di sur sa par­ti­ci­pa­tion au Tour, la suite s’est avé­rée dif­fé­rente.

« La plaie a mal été prise en charge. Face à la dé­gra­da­tion de la si­tua­tion, Na­cer a été opé­ré mar­di », a ex­pli­qué Co­fi­dis.

« La dé­ci­sion a été prise de ne prendre au­cun risque pour la san­té de l’ath­lète, qui a main­te­nant be­soin de re­pos pour se pro­je­ter vers de nou­veaux ob­jec­tifs », a ajou­té l’équipe fran­çaise qui a per­du son chef de file, re­cru­té à prix d’or fin 2014, pour le Tour de France.

Bou­han­ni a été rem­pla­cé nu­mé­ri­que­ment par Ni­co­las Edet, au pro­fil de grim­peur.

« Ni­co­las vien­dra ren­for­cer le groupe mon­tagne aux cô­tés d’ar­nold Jean­nes­son et Da­niel Na­var­ro. La stra­té­gie de l’équipe se­ra évi­dem­ment ré­orien­ tée suite à ce for­fait », a an­non­cé sa for­ma­tion qui as­sure gar­der in­tactes « la vo­lon­té et la dé­ter­mi­na­tion » du groupe à ga­gner une étape.

Pour le Fran­çais, âgé de 25 ans, ce nou­veau coup dur ne fait que pro­lon­ger son his­toire contra­riée avec le Tour.

Sé­rie d’ava­nies

Ses deux pre­mières ex­pé­riences ont tour­né court. Lors de sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion en 2013, il avait été contraint à l’aban­don après une chute du­rant la pre­mière se­maine. L’an­née pas­sée, il avait dû re­non­cer dès la cin­quième étape, là en­core sur chute.

Cette sé­rie d’ava­nies contraste avec la réus­site af­fi­chée sur le Gi­ro (maillot rouge du clas­se­ment par points en 2014) et la Vuel­ta, les deux grands tours dans les­quels Bou­han­ni a ga­gné des étapes. Mais elle s’ins­crit dans la li­gnée des contre­temps et des mal­heurs di­vers du Vos­gien qui, tou­te­fois, est tou­jours par­ve­nu à sur­mon­ter les dé­cep­tions. ■

BOU­HAN­NI. Bles­sé à la main droite, il a dû dé­cla­rer for­fait pour la Grande Boucle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.