Crainte d’un dé­ra­page bud­gé­taire en 2017

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

La Cour des comptes craint un dé­ra­page du dé­fi­cit bud­gé­taire en 2017 qui pour­rait ne pas at­teindre l’ob­jec­tif de 2,7 % du PIB, après les dé­penses nou­velles an­non­cées par le gou­ver­ne­ment de­puis le dé­but de l’an­née.

« L’at­teinte de l’ob­jec­tif 2017 [fixé par le gou­ver­ne­ment] est très in­cer­taine et le res­pect de la tra­jec­toire 2017­2019 des fi­nances pu­bliques peu réa­liste », a af­fir­mé sans dé­tour le Pre­mier pré­sident de la Cour des comptes, Di­dier Mi­gaud, lors de la pré­sen­ta­tion à la presse du rap­port sur la si­tua­tion et les pers­pec­tives des Fi­nances pu­bliques, qui ne prend pas en compte des ef­fets du Brexit.

« Les an­nonces suc­ces­sives de nou­velles dé­penses pu­bliques, qui ne sont, en l’état de nos connais­sances au­jourd’hui, ni fi­nan­cées ni ga­gées par des éco­no­mies pé­rennes, font pe­ser un risque sur les fi­nances pu­bliques en 2016, mais plus en­core sur les an­nées sui­vantes », a­t­il in­sis­té.

La Cour des comptes pointe en par­ti­cu­lier la hausse de la masse sa­la­ riale, après l’an­nonce par le gou­ver­ne­ment du dé­gel du point de l’in­dice des fonc­tion­naires, ain­si que la hausse pro­gram­mée des dé­penses mi­li­taires et les aides an­non­cées de­puis le dé­but de l’an­née pour les jeunes, les agri­cul­teurs ou l’em­ploi.

La masse sa­la­riale « aug­men­te­ra, dès 2017, à un rythme mar­quant une rup­ture forte avec les évo­lu­tions consta­tées de­puis dix ans », soit plus de 2 %, a sou­li­gné Di­dier Mi­gaud, rap­pe­lant au pas­sage qu’elle re­pré­sente près d’un quart des dé­penses de l’état. ■

PHOTO AFP

PRE­MIER PRÉ­SIDENT. Di­dier Mi­gaud.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.