Le PS aus­si voit oc­tobre en rose

Le Par­ti so­cia­liste a réuni ses mi­li­tants ven­dre­di à Ma­le­mort

La Montagne (Brive) - - Corrèze Actualité - Pris­cille Peyre

La fé­dé­ra­tion cor­ré­zienne du Par­ti so­cia­liste a or­ga­ni­sé sa Fête de la Rose ven­dre­di soir. Une ren­trée po­li­tique sui­vie par près de 500 mi­li­tants, dont le se­cré­taire d’état Mat­thias Fekl.

Le ton est calme, mais le pro­pos acerbe. Der­rière la table, des élus de gauche ; dans l’as­sis­tance, des par­ti­sans cor­ré­ziens du Par­ti so­cia­liste. Et, dans le vi­seur d’un flot de re­proches, le pré­sident du Con­seil dé­par­te­men­tal, Pas­cal Coste. Ac­cu­sé d’avoir « di­la­pi­dé les aides aux com­munes » pour « se faire bien voir », le po­li­ti­cien passe pour un « dic­ta­teur » s’ap­puyant uni­que­ment sur « des in­ten­tions et non pas des élé­ments concrets ».

Tour­nés vers l’ave­nir

Ces dis­cours vi­ru­lents, te­nus ven­dre­di soir lors de la tra­di­tion­nelle Fête de la Rose, dé­no­taient d’une co­lère non conte­nue. En cause : le ré­cent ap­pel à la grève lan­cé par… Pas­cal Coste lui­même ! Une pi­lule qui ne passe pas, mais qui n’a pas em­pê­ché de se pen­cher lan­cer dans d’autres dé­bats d’ac­tua­li­tés.

« Les gens se pro­jettent dans le fu­tur. Il faut les ras­su­rer et al­ler de l’avant », a ain­si sou­te­nu le dé­pu­té Alain Bal­lay. Mêmes pro­pos du cô­té de l’in­vi­té d’hon­neur Mat­thias Fekl, se­cré­taire d’état char­gé du Com­merce ex­té­rieur, de la pro­mo­tion du tou­risme et des Fran­çais de l’étran­ger. « Je suis ve­nu échan­ger avec les mi­li­tants à l’ap­proche d’échéances très im­por­tantes pour le pays ». Et de sou­le­ver nombre de ques­tions : comment an­ti­ci­per l’évo­lu­tion du sa­la­riat ? Quelles nou­velles pro­tec­tions pour les sa­la­riés ? Comment bâ­tir un pro­jet eu­ro­péen vo­lon­ta­riste suite au Brexit ?

De­vant lui, plus de 200 par­ti­ci­pants ali­gnés pour le ban­quet de fin de jour­née. Au to­tal, ils ont été « près de 500 » à se réunir à l’es­pace cultu­rel JeanFer­rat de Ma­le­mort. Un chiffre ho­no­rable au vu des 850 ad­hé­sions en­re­gis­trées à ce jour.

Ce­rise sur le gâ­teau de cette jour­née « convi­viale », un mes­sage ex­clu­sif du Pré­sident de la Ré­pu­blique trans­mis par son se­cré­taire d’état: « Je dois vous dire : “cram­pon­nez­vous”. Il pa­raît que vous com­pren­drez… ». ■

PHO­TO PAS­CAL PERROUIN

IN­VI­TÉ. En pré­sence du se­cré­taire d’état Mat­thias Fekl (à gauche).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.