Li­moges n’avait pas les armes face à Aix-en-pro­vence

Sa­me­di soir (27­6)

La Montagne (Brive) - - Sports Rugby -

Pro­vence Rug­by s’est mon­tré in­trai­table et sans pi­tié pour une équipe li­mou­geaude qui n’avait pas les moyens de ri­va­li­ser avec le col­lec­tif aixois.

Aix en Pro­vence, tout juste re­lé­gué de Pro D2, a mar­qué en­core les es­prits en s’im­po­sant face à Li­moges pour son troi­sième match de cette poule élite. Et à vrai dire, L’USAL a pu me­su­rer la dif­fé­rence entre les deux ca­dors Tarbes et Pro­vence Rug­by.

En cin­quante mi­nutes, les hommes de Marc Del­poux ont su plier le match en mar­quant trois es­sais avant qu’un dé­luge de pluie ne vienne stop­per cette dé­fer­lante.

Du jeu au large sur les ex­té­rieurs et un col­lec­tif bien hui­lé ont fait la dif­fé­rence pen­dant que les par­te­naires de Ma­thieu Lo­rée ont ten­té de dé­fendre. Mais à force de su­bir, ils ont fi­ni par cra­quer et lais­ser pas­ser les at­ta­quants aixois : 20­6 au re­pos.

« Oui, cet es­sai en fin de pre­mière pé­riode a été cruel, sou­ligne le di­rec­teur spor­tif de L’USAL, Ni­co­las Es­cou­te­loup. En­suite, il nous a été dif­fi­cile de re­col­ler au score. De plus, Aix marque en dé­but de se­conde pé­riode et nous as­sène ain­si le coup de grâce. »

Du réa­lisme dans les pro­pos du coach li­mou­geaud qui ne pou­vait que consta­ter la su­pé­rio­ri­té des Pro­ven­çaux sur ce match­là. Li­moges en­cais­sait sa deuxième dé­faite de la sai­son tout en lais­sant le fau­teuil de lea­der à Pro­vence Rug­by

La ve­nue de Saint­na­zaire di­manche 16 oc­tobre à Beau­blanc (15 h 30) se­ra l’oc­ca­sion aux troupes de Ni­co­las Es­cou­te­loup et Sé­bas­tien Bon­net de se re­lan­cer.

L’in­fir­me­rie se rem­plit

Car l’in­fir­me­rie li­mou­geaude s’est consi­dé­ra­ble­ment rem­plie après le dé­pla­ce­ment en Pro­vence. Vic­time d’une en­torse à une che­ville jeu­di soir, Al­ban Vio­ze­lange n’a ain­si pas pu te­nir sa place sa­me­di soir. Son sup­pléant, Re­naud Re­guieg, n’a pas été ver­ni. Pour sa pre­mière ti­tu­la­ri­sa­tion, le ta­lon­neur est sor­ti tou­ché à l’épaule gauche.

Au ni­veau des lignes ar­rière, Jo­na­than leite se plai­gnait d’une bé­quille alors que Ju­lien Ri­fleu souffre d’une en­torse de la che­ville gauche. Sale soi­rée jus­qu’au bout. ■

LI­MOU­SIN

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.