La fier­té re­trou­vée du CSP

Les Li­mou­geauds ont ga­gné sa­me­di à Nan­cy 100­94 (ap)

La Montagne (Brive) - - Sports Basket-ball - Mat­thieu Ma­rot Twit­ter : @Mat­thieuma­rot7

So­li­daires et com­ba­tifs, les Li­mou­geauds se sont im­po­sés à Nan­cy en af­fi­chant un vi­sage ra­re­ment vu la sai­son der­nière.

Un vent de fraî­cheur ve­nu de l’est souffle ac­tuel­le­ment sur Li­moges. Et avec lui ont res­sur­gi les sou­rires et sur­tout l’es­poir. L’es­poir d’as­sis­ter au re­dres­se­ment du Li­moges CSP. L’es­poir d’ou­blier dé­fi­ni­ti­ve­ment la triste sai­son der­nière. Ces soirs de match où sou­te­nir son club de­ve­nait presque un far­deau et où la fier­té s’ef­fa­çait pour lais­ser la honte écla­ter.

En Lor­raine, les hommes de Dule Vu­jo­se­vic n’ont pas seule­ment rem­por­té un match. Ils n’ont pas seule­ment dé­cro­ché deux pré­cieux points dans une lutte pour le main­tien, qui ne de­vrait pas don­ner trop de sueurs froides au pré­sident Fré­dé­ric Forte. Leur plus grand suc­cès a été de mon­trer un vi­sage com­ba­tif et so­li­daire. Tout ce dont raf­fole Beau­blanc. Obli­gé de com­po­ser avec des moyens ex­trê­me­ment li­mi­tés, Dule Vu­jo­se­vic tire ac­tuel­le­ment le meilleur de ses troupes. Comme en sou­ve­nir de sa belle époque « par­ti­zane ». Toutes pro­por­tions gar­dées bien en­ten­du.

Ce n’est pas un ha­sard si l’en­traî­neur li­mou­geaud a dé­bu­té son ana­lyse du match par une com­pa­rai­son entre le CSP d’avant et ce­lui de de­main : « Tout le monde connaît les dif­fi­cul­tés que nous avons ren­con­trées en fin de sai­son der­nière.

Cette an­née, on s’est lan­cé dans le cham­pion­nat avec un groupe d’in­di­vi­dus prêts à tra­vailler dur. Et quand tu tra­vailles dur, tu n’es pas prêt à aban­ don­ner fa­ci­le­ment sur le par­quet. » Ous­mane Ca­ma­ra et les siens n’avaient ma­ni­fes­te­ment pas la moindre en­vie de lais­ser fi­ler un suc­cès lar­ge­ment à leur por­tée.

Dans leurs yeux, la haine de la dé­faite a été per­cep­tible dans le mo­ney­time. À chaque pa­nier, à chaque stop dé­fen­sif, ils ont don­né l’im­pres­sion de faire front en­semble et d’être ani­mé par le même dé­sir de vic­toire. « Je veux dire à quel point je suis content d’avoir ga­gné ce match, in­siste Vu­jo­se­vic. Je fé­li­cite les joueurs pour les ef­forts qu’ils ont four­nis et le vi­sage qu’ils ont mon­tré ».

« On ne peut pas ou­blier notre réa­li­té »

Mais si le « Gé­né­ral » semble lui aus­si re­trou­ver le plai­sir de coa­cher cette for­ma­tion, il n’est sans doute pas dupe pour au­tant. En panne d’adres­ se ces der­niers temps, le Li­moges CSP ne shoo­te­ra pas tous les week­ends à 15 sur 40 à trois points. Mal­gré l’am­pleur du score, Dule Vu­jo­se­vic a même te­nu à sou­li­gner que son équipe a avant tout rem­por­té ce match plai­sant grâce à sa dé­fense en poin­tant du doigt le deuxième quart­temps : « Quand on a été moins ef­fi­cace dans ce sec­teur, ils sont re­ve­nus. »

Pas ques­tion, donc, pour le coach li­mou­geaud de se ber­cer d’illu­sions. « À nous de res­ter mo­ti­vés. On ne peut pas ou­blier notre réa­li­té », a­t­il pré­ve­nu. Si les Li­mou­geauds ont pu comp­ter sur une dou­blette Bu­ford­pre­pe­lic in­can­des­cente et sur un Ca­ma­ra en­core une fois ir­ré­pro­chable, ils res­tent très per­fec­tibles voire même lé­gers dans cer­tains sec­teurs de jeu. S’il est sur la voie de la ré­demp­tion, DAS­haun Wood, dé­ci­sif en fin de match, de­vra en­core da­van­tage pe­ser sur les ren­contres. D’au­tant plus que Cliff Ham­monds ne donne pas en­core sa pleine me­sure au sein de ce col­lec­tif. Des­sous, si CJ Fair émerge, Fré­jus Zer­bo et Er­nest Scott de­vront éga­le­ment haus­ser leur ni­veau de jeu face à des ad­ver­saires plus re­dou­tables.

Nan­cy, avec son pen­chant pour la rou­lette russe, avec ses in­di­vi­dua­li­tés gour­mandes et son jeu es­sen­tiel­le­ment ba­sé sur le ta­lent pur de ses joueurs, a per­mis au Li­moges CSP de pour­suivre son ap­pren­tis­sage dans l’ivresse de la vic­toire. Ce ne se­ra sans doute pas le cas des Mo­na­co, Stras­bourg, AS­VEL, Le Mans ou Cha­lon. C’est pour­tant avec eux que le CSP, 4e masse sa­la­riale de Proa, est cen­sé se battre. Si on veut que ce vent de fraî­cheur se trans­forme du­ra­ble­ment en souffle nou­veau. ■

PHO­TO PQR

CERNÉ. La dé­fense li­mou­geaude a été par sé­quence très ef­fi­cace à l’image de cette ac­tion où le Nan­céien Ga­ry Flo­ri­mont est cerné par Er­nest Scott, CJ Fair et Das­hawn Wood.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.