Mon­te­bourg of­fi­cia­lise

L’ex­mi­nistre s’est dé­cla­ré can­di­dat hier soir

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

L’ex-mi­nistre de l’éco­no­mie Ar­naud Mon­te­bourg a an­non­cé, hier soir sur TF1, sa dé­ci­sion de par­ti­ci­per à la pri­maire ini­tiée par le PS, après l’adop­tion par le Con­seil na­tio­nal du par­ti des mo­da­li­tés de cette der­nière. ont com­bat­tu la po­li­tique d’aus­té­ri­té fis­cale, qui a cau­sé beau­coup de dé­gâts dans le pou­voir d’achat de nos com­pa­triotes les plus mo­destes », a­t­il sou­li­gné.

Au cours de cette courte in­ter­view sur TF1, Ar­naud Mon­te­bourg a rap­pe­lé quelques­unes de ses pro­po­si­tions : « Un grand pro­gramme po­li­tique du ‘Made in France” pour sou­te­nir avec un État fort et pro­tec­teur la ré­in­dus­tria­li­sa­tion et nos PME » ; « une stra­té­gie de confron­ta­tion (avec l’union eu­ro­péenne) pour une ré­forme ra­di­cale, sans pour au­tant perdre et aban­don­ner ou sor­tir de l’eu­ro ».

« La can­di­da­ture d’ar­naud Mon­te­bourg dans le cadre de la pri­maire n’est pas une sur­prise. Le pro­gramme qu’il a dé­fi­ni est aus­si sans sur­prise et le même qu’en 2011. L’an­ti­hol­lan­disme ne fait pas un pro­gramme », a aus­si­tôt ré­agi l’en­tou­rage de Be­noît Ha­mon, lui aus­si can­di­dat à la pri­maire et lui aus­si ap­par­te­nant à la gauche du PS. L’équipe de Ha­mon a rap­pe­lé que ce der­nier s’était ins­crit dès le dé­part dans la pri­maire.

« Le seul à faire des pro­po­si­tions au­tour des­quelles tout le monde dé­bat, c’est Be­noît Ha­mon. On ver­ra dans quatre mois qui se­ra le mieux pla­cé face à Fran­çois Hol­lande », a­ton ajou­té de même source. ■

PHO­TO AFP

DANS LA COURSE. Ar­naud Mon­te­bourg sur le pla­teau de TF1, hier soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.