Les clubs de sport at­tirent tou­jours plus les se­niors

Les clubs de sport qui s’adressent aux aî­nés font le plein pour la sai­son 2016­2017

La Montagne (Brive) - - La Une - Ma­ryne Le Goff brive@cen­tre­france.com

Les se­niors veulent se dé­pen­ser, prendre soin de leur corps ou re­trou­ver une vie so­ciale. Pour ce­la ils se rendent dans les clubs de sport.

Qui a dit que les se­niors ne fai­saient pas de sport ? Si vous êtes scep­tique, al­lez donc faire un tour du cô­té du Trait d’union bri­viste (TUB). Ils sont plus de 300 chaque se­maine à prendre part aux 22 ac­ti­vi­tés pro­po­sées (*).

Fran­çoise Sa­vi­gnac est re­pré­sen­tante du co­mi­té dé­par­te­men­tal de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de la re­traite spor­tive (FFRS) à la­quelle le TUB est af­fi­lié. Afin d’être au plus près des membres, elle par­ti­cipe aux ac­ti­vi­tés. Le ven­dre­di, c’est gym­nas­tique douce. Ren­for­ce­ment mus­cu­laire, éti­re­ments, dé­tente. Tout le monde s’exé­cute et s’amuse.

Pour cette ac­ti­vi­té, 22 per­sonnes sont ins­crites. C’est bien. Mais c’est trop pour Ma­rie­paule Pau­loz, l’ani­ma­trice. Pas ques­tion de ren­voyer et dé­ce­voir les adhé­rents : le cours se fe­ra en deux groupes dès la pro­chaine séance.

« Be­soin de bou­ger »

« Nous avons eu une qua­ran­taine d’adhé­sions en deux se­maines », ex­plique An­dré Drique, se­cré­taire du club. Pas de cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion, mais beau­coup de bouche à oreille, avec un coup de pouce du fo­rum des as­so­cia­tions. Le nombre exact d’adhé­rents se­ra alors connu le 3 no­vembre lors de l’as­sem­blée gé­né­rale à la salle Cha­dourne. « Les gens ont be­soin de bou­ger », in­siste Ger­maine Blanc, pré­si­dente du Trait d’union bri­viste.

« Je ne sa­vais pas que j’étais si souple ! », dé­clare Thé­rèse qui en­tame sa pre­mière an­née dans l’as­so­cia­tion. Ses mo­ti­va­tions sont mul­tiples mais tournent toutes au­tour de son bien­être : « Je me suis ins­crite pour ma santé, mon coeur, mes va­rices, mais aus­si pour mon mo­ral, sor­tir de mes quatre murs et me sen­tir plus jeune ».

S’en­tre­te­nir à tout âge

Si les femmes sont ma­jo­ri­taires, les hommes ne sont pas en reste. « Les mes­sieurs re­pré­sentent un tiers des li­cen­ciés. Il y en a de plus en plus », ana­lyse An­dré Drique. Et n’al­lez pas croire que nous les re­trou­vons uni­que­ment au tennis de table ou à la pé­tanque.

An­drée vient ac­com­pa­gnée de­puis quelques an­nées. Ce­la fait 20 ans qu’elle est fi­dèle au TUB. « Quand je ne marche pas, ça me manque », ra­conte­t­elle avant de pour­suivre. « Le sport c’est peut­être comme la drogue ». Une drogue dont elle ne

peut pas se passer de­puis près de 30 ans. Pen­dant toutes ces an­nées elle a écu­mé et écume en­core les sen­tiers et gym­nases pour se dé­pen­ser. Cette bonne vi­vante le re­con­naît : « Il faut s’en­tre­te­nir ! » ■

(*) Le TUB pro­pose dif­fé­rents ate­liers : mé­moire, bro­de­rie, col­lage 3D, scrabble, be­lote, bridge, cou­ture, tri­cot, ta­rot, échecs, tennis de table, in­for­ma­tique, gym­nas­tique douce, danse de loi­sirs….

Pra­tique. Trait d’union Bri­viste, 122 rue Pierre-chau­meil. In­fos au 05.55.86.98.22 ou tub19100@gmail.com. Se­cré­ta­riat ou­vert du lun­di au ven­dre­di, de 14 heures à 16 heures.

PHO­TO FRÉDÉRIC LHERPINIERE

GYM­NAS­TIQUE. Ma­rie-paule anime les séances de gym­nas­tique douce chaque ven­dre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.