Axio­ma lève des fonds pour ac­cé­lé­rer sa crois­sance

Le Bri­viste spé­cia­li­sé dans les bio­sti­mu­lants lance une le­vée de fonds pour ac­cé­lé­rer sa crois­sance

La Montagne (Brive) - - La Une - Émilie Auf­fret Pour par­ti­ci­per. Se rendre sur le site In­ter­net : www.so­we­fund.com.

An­tho­ny Bu­geat, à la tête de la TPE bri­viste Axio­ma, a lan­cé une opé­ra­tion de le­vée de fonds sur In­ter­net pour em­bau­cher, ou­vrir une an­tenne à Bor­deaux et de fait ac­cé­lé­rer son dé­ve­lop­pe­ment.

La pe­tite en­tre­prise bri­viste spé­cia­li­sée dans les bio­for­ti­fiants à base d’eau de mer et d’ex­traits de plantes a lan­cé hier une le­vée de fonds. « L’ob­jec­tif, c’est de ré­col­ter 700.000 € au mi­ni­mum, note son jeune pa­tron An­tho­ny Bu­geat. Une somme qui ser­vi­ra à fi­nan­cer nos pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment et ain­si, d’ac­cé­lé­rer notre crois­sance ». Pour ce­la, point d’en­trée en bourse, ni de prêt ban­caire mais une opé­ra­tion de fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif sur le site In­ter­net So­we­fund. « La par­ti­cu­la­ri­té de ce site spé­cia­li­sé dans le fi­nan­ce­ment des “start­up”, c’est la sé­lec­tion des pro­jets pré­sen­tés mais aus­si la pos­si­bi­li­té de faire du coin­ves­tis­se­ment. Des fonds d’in­ves­tis­se­ments comme des par­ti­cu­liers peuvent par­ti­ci­per dans les mêmes condi­tions », pré­cise­t­il.

Cette opé­ra­tion est ou­verte jus­qu’au 31 dé­cembre. Car l’an­née 2017, va être char­gée pour la TPE bri­viste créée il y a presque quatre ans. Une nou­velle pré­pa­ra­trice va ve­nir épau­ler Mar­tine Gia­no­li char­gée de concoc­ter les pro­duits prin­ci­pa­le­ment dé­diés à l’agri­cul­ture. « Cette nou­velle re­crue se­ra aus­si char­gée de la veille ré­gle­men­taire. Car l’ar­gent que nous ré­col­ tons nous per­met­tra éga­le­ment de mon­ter un dos­sier d’ho­mo­lo­ga­tion au­près de l’ances (*). La dé­marche est très coû­teuse ».

Cet ar­gent doit aus­si rendre pos­sible un autre re­cru­te­ment : ce­lui d’un di­ rec­teur com­mer­cial France. « Il se­ra char­gé de mettre en oeuvre la stra­té­gie com­mer­ciale de l’en­tre­prise afin d’étof­fer notre ré­seau na­tio­nal », sou­ligne An­tho­ny Bu­geat qui a choi­si d’ou­vrir des bu­reaux dans la ca­pi­tale ré­gio­nale. Pour lui, l’op­por­tu­ni­té de s’ins­tal­ler à Bor­deaux tout en lais­sant la pro­duc­tion des bio­sti­mu­lants à Brive s’est pré­sen­tée comme une évi­dence. « Je passe une par­tie de mon temps à Pa­ris où nous avons des clients ou des par­te­naires qui pour­ront plus fa­ci­le­ment se rendre à Bor­deaux. Et pour nous, la Nou­velle­aqui­taine est un si­gnal très po­si­tif. C’est une force de s’ins­crire dans la plus grande ré­gion agri­cole de France ».

« L’agri­cul­ture mé­rite mieux »

En ef­fet, les pro­duits Axio­ma sont prin­ci­pa­le­ment ven­dus aux cé­réa­liers, aux éle­veurs ou aux hor­ti­cul­teurs. « L’agri­cul­ture, c’est notre coeur de mé­tier. C’est un sec­teur très in­stable mais qui mé­rite beau­coup mieux. Et en 2016, mal­gré une an­ née ca­tas­tro­phique pour les agri­cul­teurs, nous avons pro­gres­sé. Nos pro­to­coles per­mettent de pro­duire plus et mieux avec moins d’in­trants ».

Axio­ma compte éga­le­ment dé­ve­lop­per les par­te­na­riats qu’elle pour­rait nouer avec des fa­bri­cants de se­mences, d’en­grais or­ga­niques… « Pour, à terme, ou­vrir une usine de bio­for­ti­fiants à Brive… Il va y avoir un dé­clic. Dans les 18 mois à ve­nir, il va se passer beau­coup de choses ». ■

(*) Agence na­tio­nale de sé­cu­ri­té sa­ni­taire de l’alimentation, de l’environnement et du tra­vail.

PHO­TO PAS­CAL PERROUIN

MÉ­LANGES. An­tho­ny Bu­geat dans la pièce où sont sto­ckés les ex­traits de plantes. La pro­duc­tion de bio­sti­mu­lants va s’ac­cé­lé­rer. Quatre autres mé­lan­geurs vont être ac­quis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.