Vrai/faux : six idées re­çues sur les poux

La re­prise de l’école cor­res­pond à une re­cru­des­cence des poux dans la che­ve­lure des élèves

La Montagne (Brive) - - Limousin - Hé­lène Pom­mier he­lene.pom­mier@cen­tre­france.com

De­puis un mois, de nom­breux pa­rents d’élèves ont été aver­tis par l’école de la pré­sence de ce pa­ra­site, dont il n’est pas tou­jours fa­cile de se dé­bar­ras­ser. Ma­rie-laure Dar­dé, pa­ra­si­to­logue au CHU de Li­moges, nous aide à y voir plus clair.

C’est une ga­lère connue par la plu­part des pa­rents d’élèves : les poux. Pré­ven­tion, trans­mis­sion, trai­te­ment : de nom­breuses idées re­çues cir­culent sur le pa­ra­site. En voi­ci six, dé­mê­lées par le pro­fes­seur Dar­dé, chef du ser­vice de pa­ra­si­to­lo­gie au CHU de Li­moges.

Le pou, c’est sale. 1 FAUX. « Ce­la n’a rien à voir avec un manque d’hy­giène : toutes les ca­té­go­ries so­ciales sont tou­chées. Ce sont évi­dem­ment les en­fants les plus concer­nés pour des ques­tions de pro­mis­cui­té dans les mi­lieux col­lec­tifs (à l’école, en crèche, en centre de loi­sirs, etc.), mais les adultes ne sont pas épar­gnés. Il suf­fit que les che­veux se touchent, que le peigne soit par­ta­gé par toute la fa­mille… Quoi qu’il en soit le pou ne vole pas et ne saute pas. » 2

Les poux trans­mettent des ma­la­dies. FAUX. « La pé­di­cu­lose est une in­fec­tion bé­nigne, mais très ré­pan­due chez l’en­fant. On consi­dère qu’elle ar­rive en se­conde po­si­tion der­rière tout ce qui est ma­la­dies ORL (rhume, angine, etc.). Mais les poux de tête ne vé­hi­culent pas de ma­la­die. Il ne faut pas confondre avec les poux de corps qui en­traî­naient le ty­phus ou la “fièvre des tran­chées”, ré­pan­due pen­dant la Pre­mière Guerre mon­diale et qui touche en­core des sans do­mi­cile fixe. »

Les poux sont de­ve­nus 3 ré­sis­tants. VRAI. « Les pro­duits in­sec­ti­cides dé­ve­lop­pés dans les an­nées 1970, à base de py­ré­throïdes de syn­thèse, mas­si­ve­ment uti­li­sés, sont de moins en moins ef­fi­caces. Au fur et à me­sure, il y a eu une sé­lec­tion au ni­veau des poux : sub­sistent ceux dont le mé­ca­nisme gé­né­tique était plus fort pour ré­sis­ter aux trai­te­ments. Il y a moins de ré­sis­tance sur les pro­duits à base de ma­la­thion, mais leur usage peut s’avé­rer ir­ri­tant et donc loin d’être ano­din. »

La bonne mé­thode ? 4 L’as­phyxie. VRAI. « Le di­mé­ti­cone, à base de dé­ri­vés du si­li­cone, est le trai­te­ment qui semble mar­cher le mieux au­jourd’hui. Il étouffe les poux et les lentes en pé­né­trant les ori­fices res­pi­ra­toires. Son ef­fi­ca­ci­té est éva­luée à 60 à 70 %, deux ap­pli­ca­tions sont donc né­ces­saires. A prio­ri, il est bien to­lé­ré et il n’y a pas d’ab­sorp­tion cu­ta­née du pro­duit. Les femmes en­ceintes, al­lai­tantes, et les très jeunes en­fants peuvent l’uti­li­ser. »

Le vi­naigre pur donne 5 d’ex­cel­lents ré­sul­tats. FAUX. « Il est dé­con­seillé d’uti­li­ser du vi­naigre pur sur la tête. En re­vanche, bien di­lué dans de l’eau tiède, il aide à dé­col­ler les lentes à l’aide d’un peigne très fin, avec un écart de moins de 0,3 mil­li­mètre entre les dents. Il est donc plu­tôt utile en deuxième in­ten­tion, après trai­te­ment. À no­ter que le peigne élec­trique ne pré­sente pas d’in­té­rêt par­ti­cu­lier. »

Les trai­te­ments pré­ven6­tifs

sont utiles. FAUX. « Mal­heu­reu­se­ment au­cune ef­fi­ca­ci­té n’a été dé­mon­trée, que ce soit pour les sprays ré­pul­sifs à base d’in­sec­ti­cide, qui uti­li­sés trop ré­gu­liè­re­ment, pré­sentent sur­tout un risque pour la santé de l’en­fant ; ou en­core pour l’huile es­sen­tielle de la­vande. Au­cune odeur ne fait fuir les poux. La seule pré­ven­tion ef­fi­cace c’est la sur­veillance du cuir che­ve­lu par les pa­rents, le trai­te­ment im­mé­diat et l’in­for­ma­tion par­ta­gée avec l’éta­blis­se­ment sco­laire pour que chaque fa­mille soit vi­gi­lante. » ■

PHO­TO D’ILLUSTRATION : FRÉDÉRIC LHERPINIÈRE

CHER­CHER LA PE­TITE BÊTE. Un pou adulte me­sure entre 1,5 et 3 mil­li­mètres. Une fe­melle pond entre cinq à dix oeufs (ou lentes) par jour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.