Un échange avec le se­cré­taire d’état

Ren­contre à Ma­le­mort entre le col­lec­tif et Mat­thias Fekl

La Montagne (Brive) - - Corrèze -

À la de­mande du Col­lec­tif cor­ré­zien op­po­sé au pro­jet de trai­té sur le com­merce trans­al­tan­tique (Stop TAF­TA), une ren­contre a été or­ga­ni­sée, à Ma­le­mort, avec le se­cré­taire d’état Mat­thias Fekl.

« Nous lui avons fait part de nos nom­breuses actions et sur­tout de notre dé­ter­mi­na­tion afin que ce trai­té trans­at­lan­tique ne voit pas le jour. Nous avons mis en exergue les dé­cla­ra­tions contra­dic­toires du Pré­sident de la Ré­pu­blique et du gou­ver­ne­ment ain­si que celles de MM. Jun­cker et Mos­co­vi­ci qui pour­suivent les né­go­cia­tions s’ap­puyant sur le conte­nu ju­ri­dique de l’union eu­ro­péenne », ex­pliquent les membres du col­lec­tif.

Ma­nif le 15 oc­tobre

Le se­cré­taire d’état qui était en vi­site en Cor­rèze a ré­af­fir­mé sa vo­lon­té d’ar­rê­ter les né­go­cia­tions au re­gard de l’opa­ci­té au­tour de ce trai­té. Lorsque le col­lec­tif Stop TAF­TA a sou­le­vé les dif­fi­cul­tés, voire l’im­pos­si­bi­li­té, de stop­per ce pro­jet « car il fau­drait entre autres l’ac­cord des 28 », Mat­thias Fekl a fer­ me­ment ex­pri­mé sa vo­lon­té et celle du gou­ver­ne­ment de de­man­der les ar­rêts des né­go­cia­tions.

Le se­cré­taire d’état a confir­mé que la Com­mis­sion eu­ro­péenne peut éti­rer les né­go­cia­tions jus­qu’en l’an 3000.

Concer­nant le CETA (Ac­cord éco­no­mique et com­mer­cial glo­bal), les Cor­ré­ziens ont de­man­dé si la lettre en­voyée le 21 sep­tembre par 100 dé­pu­tés français (PS et Verts) au Pré­sident de la Ré­pu­blique, de­man­dant le re­fus par le Con­seil de l’union de l’ap­pli­ca­tion pro­vi­soire de tout ou par­tie du CETA, trou­ve­rait une ré­ponse po­si­tive, (les dé­pu­tés cor­ré­ziens ne sont pas si­gna­taires de cette lettre). Sa ré­ponse a été as­sez nuan­ cée. Il a ar­gu­men­té que les AOC, les va­leurs de fa­bri­ca­tion made in France se­raient pré­ser­vées…

Le col­lec­tif cor­ré­zien conti­nue son ac­tion ; no­tam­ment lors d’une réu­nion dé­bat qui se tient au­jourd’hui à Li­moges avec Fré­de­ric Viale. Il ap­pelle éga­le­ment à se mo­bi­li­ser le 15 oc­tobre au­tour de la ma­ni­fes­ta­tion na­tio­nale. ■

ÉCHANGES. Stop TAF­TA. Le se­cré­taire d’état Mat­thias Fekl a ren­con­tré les re­pré­sen­tants du col­lec­tif cor­ré­zien

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.